Logo3 1

Complexe sportif d’Olembe : Les travaux ont repris après huit mois d'arrêt

L’Etat du Cameroun a obtenu un accord de financement de BgfiBank, destiné à permettre à l’entreprise italienne, Piccini, d’achever les travaux de construction du Complexe qui va abriter en son sein le stade Paul Biya. 

Olemebe

L’information est du site Orange Football Club et la nouvelle a été accueillie avec beaucoup de plaisir par les autorités du Cameroun. Le président directeur général de la banque gabonaise BgfiBank a donné son accord au ministre camerounais des Finances, pour l’octroi du financement supplémentaire sollicité par Piccini, l’entreprise italienne en charge de la construction d’un Complexe sportif d’Olembe, en vue de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football 2021.

L’un des responsables de cet établissement financier, a donné la confirmation de cette information, à nos confrères du journal Investiraucameroun : « Bgfibank Cameroun accompagne l’Etat dans le financement des projets structurants. Et nous sommes heureux de vous dire que nous avons échangé avec le ministre sur les stades. Ça avance… ».

Même comme le montant alloué au Cameroun pour la reprise des travaux n’a pas été dévoilé, Louis Paul Motaze, le ministre des Finances a confirmé la nouvelle : « Nous avons eu quelques discussions avec la banque. Nous avons écrit une lettre. Leur avis est favorable. Ce qui signifie que Piccini va recevoir des financements supplémentaires, pour achever les travaux de construction du stade d’Olembe ... ».

Un engagement qui a rebooster la volonté de l’entreprise italienne et, le président de Puccini a lui aussi fait la promesse de respecter le cahier de charge qui lui a été confié : « Nous tenons ici à rassurer le gouvernement que nous allons terminer les travaux avant la fin de l’année [2019, Ndlr.]. On a récupéré le temps perdu. On rassure aussi le peuple camerounais qu’il va avoir un des meilleurs stades non seulement en Afrique, mais probablement dans le monde… ».

Au mois de Mai 2019, certaines informations véhiculées dans les réseaux sociaux avaient annoncé l’abandon des chantiers et, le départ de l’entreprise italienne du Cameroun. Des allégations démenties à travers un communiqué de la direction générale de ces prestataires : « Le Gruppo Piccini tient à porter à la connaissance de l’opinion nationale et internationale, que les termes du contrat qui le lie à l’Etat du Cameroun n’ont pas changé. Ce contrat précise que tous les ouvrages de cette importante infrastructure doivent être livrés en fin décembre 2019 … ».

En rappel, la société italienne a reçu le mandat de construire un complexe sportif, dont un stade de 60 000 places qui devra porter le nom du chef de l’Etat Paul Biya, le tout pour un montant de 163 milliards F CFA.

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire