Logo3 1

Dette publique : à fin septembre, le Cameroun ne règle que 722,7 milliards de FCFA sur les 1 283 milliards prévus en 2019

Minfi

 

Le ministère des Finances (Minfi) vient de publier l’exécution budgétaire du Cameroun à fin septembre 2019. Dans ledit document, l’on apprend que le service de la dette publique du pays s’est établi à 722,7 milliards de FCFA au terme des neuf premiers mois de 2019 contre 545,9 milliards de FCFA à la même période de 2018.

Seulement, indique le Minfi, bien qu’en hausse par rapport à 2018, le service de la dette publique n’a été exécuté qu’à hauteur de 56,3% à fin septembre 2019 par rapport aux 1 283 milliards prévus pour l’année sous revue. Dans le détail, le service effectif de la dette extérieure se chiffre à 379,1 milliards de FCFA à fin septembre 2019, soit un taux d’exécution de 70,1%. Les paiements au titre de la dette intérieure s’établissent à 343,6 milliards à fin septembre 2019. Soit, un taux d’exécution de 46,3% par rapport aux 742 milliards prévus pour l’exercice.

Pour les trois derniers mois de 2019, le Cameroun devrait donc encore consacrer 560,3 milliards de FCFA au règlement de la dette pour atteindre ses objectifs budgétaires. Soit une dépense moyenne de plus de 186 milliards de FCFA par mois ; soit un peu plus de deux fois la somme qu’il a pu allouer à cette dépense au cours des neuf premiers mois de l’année. Tout ceci dans un contexte difficile. Le Minfi explique en effet l’insuffisante exécution du budget, en partie, par le recul des cours des principaux produits exportés sur la période janvier-septembre 2019. 

En effet, indique le ministère, le cours moyen du cacao a fléchi de 0,2% pour se situer à 2 333,3 dollars la tonne. Le cours moyen du pétrole a diminué de 11,9% pour s’établir à 64,7 dollars le baril. Celui de l’aluminium a chuté de 25,6% pour établir à 1 597,1 dollars la tonne. Les cours des cafés arabica et robusta ont régressé de 12,8% et de 13,6% pour se situer à 97,7 cents/US et 74,2 cents/US la livre respectivement.

Le cours moyen du caoutchouc était de 313,1 cents US/kg, en baisse de 11,2%. Les cours moyens de l’huile de palme et du coton ont reculé respectivement de 8,5% et 12,1% pour s’établir à 549,9 dollars la tonne et 78,9 cents/US la livre.

 

actualité Cameroun Economie

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire