Logo3 1

Amer Kamer, un activiste pro-Biya, poursuivit en France pour menace à la machette

Amer kmer

C’est le journal français La Montagne qui donne cette information.

Un article paru dans le site internet du journal français La Montagne, ce 15 octobre informe que ce dernier fait l’objet d’une plainte collective. Elle est déposée par des membres de la diaspora camerounaise. Simon Hervé Eone Eone, qui milite sous le pseudonyme Amer Kamer se retrouve ainsi dans de sales draps.

Amer Kamer est poursuivi en raison de ses propos tenus sur les réseaux sociaux. La Montagne signale que « depuis plusieurs mois, la tension monte sur les réseaux sociaux, entre les opposants du président Paul Biya, les « Antisardinards » et les progouvernement, regroupés sous le nom de « Brigade des patriotes ».

Machette

« Sur plusieurs enregistrements, publiés ces derniers mois, cet habitant de Brive-¬la-Gaillarde, qui pose devant le drapeau national, machette à la main, multiplie les menaces de mort à l’encontre de ses opposants ». Au passage, il cite quelques propos tenus par le mis en cause à l’occasion. « Je vais venir à l’ambassade avec la machette dans le sac, avant que la police n’arrive. Je vais découper. Je vais vous montrer ma machette. A Paris, je serai là. Si par malheur, vous causez le bordel, je vous attends avec la machette et une hache ».

La menace, «est postée en septembre en amont d’une manifestation à Paris. Manifestation organisée dans le cadre d’un grand dialogue national voulu par Paul Biya. Question de régler les crises sociopolitiques dans le Sud ¬Ouest et Nord¬ Ouest du Pays. D’autres vidéos de ce coordinateur des brigades des patriotes avaient déjà inquiété auparavant ». Conclut La montagne.

 

 

 

 

 

actualité société Cameroun Afrique

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire