Logo3 1

Après avoir manœuvré pour son arrestation, Samuel Eto’o implore Paul Biya de libérer Iya Mohammed

Dans un grand entretien télévisé ce jeudi soir sous forme du duplex sur quatre télévisions nationales, le joueur à la retraite, demande la clémence du numéro un camerounais

Camerinfo net

Samuel Eto’o en grand duplex le temps d’un rendez-vous télé jeudi soir. C’est dans le cadre d’une émission télévisée. Pour cette sortie, l’équipe de communication du joueur table sur quatre télévisions. Il s’agit de Canal 2, Stv, Crtv et Vision 4. Les téléspectateurs découvrent alors l’ancien capitaine des lions indomptables sous une autre forme. Il profite aussi pour toucher certaines questions liées à sa carrière.

C’est dans cette lancée, qu’il revient sur la personne d’Iya Mohammed. Entre 2011 et 2013, le joueur éprouve une haine viscérale contre le président de la fédération camerounaise de football (Fecafoot). A cette époque là, Samuel Eto’o est capitaine des Lions Indomptables. Il met donc tout en œuvre pour chasser Iya Mohammed de la présidence de la Fecafoot. En 2013, on l’arrête à Yaoundé, alors qu’il revient de Lomé au Togo.

Sodecoton

Depuis lors, il séjourne à la prison centrale de Kondengui. L’Etat du Cameroun l’accuse de détournements de fonds publics. Ceci, dans le cadre de sa gestion de la société camerounaise de coton (Sodecoton). Plusieurs spécialistes des questions de football, voient la main de Samuel Eto’o derrière cette arrestation. La Sodecoton n’est donc qu’un prétexte pour masquer les agissements du joueur à la retraire.

A la télévision et en mondovision, il dit comment la manœuvre est menée pour la chute d’Iya Mohammed. Sous forme de repentie, il regrette son action. « Iya Mohammed et moi, il y a eu beaucoup de bagarres. Ça, c’est vrai. Mais, je n’avais pas à cette époque, certaines informations que j’ai eues bien après. Je vais vous surprendre en vous disant que j’ai aujourd’hui le privilège d’avoir régulièrement les nouvelles du Président Iya. Je les prends par des personnes interposées. Et je prie le président Paul Biya, lui qui a souvent gracié certains de nos frères qui ont commis des actes répréhensifs ou pas, de penser aussi au président Iya Mohammed ». Lance le joueur.

 

 

 

 

 

actualité société Cameroun

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire