Logo3 1

Cameroun : Calixte Beyala fait arrêter le lanceur d’alerte Paul Chouta

Paul chouta

Paul Chouta, très critique du gouvernement de Yaoundé,  a été interpellé au quartier Biyem-assi (Lieu-dit Rond-point Express) dans le 3e arrondissement de la capitale  mardi aux environs de 20h, alors qu’il se distrayait avec des amis.

Il serait reproché au promoteur de la plateforme de communication « Le TGV de l'info », des "injures" proférées à l’endroit de la dame, dans l'une de ses publications sur Facebook.

Dans la foulée, l’écrivaine franco-camerounaise réagit et promet de faire arrêter toutes les autres personnes qui la calomnient. « Lorsqu'un type qui se fait passer pour un journaliste vous diffame, traînez-le devant la justice ! (...) Quand un journaliste écrit un article, il a fait les vérifications nécessaires, n'est-ce pas ? Des faussaires qui se disent des journalistes chez nous ! (...) Après leur belle personne de Lille, leur belle personne de Yaoundé », a-t-elle lancé dans les réseaux sociaux.

« Et tous ceux qui me calomnient c'est one by one ! La belle de Lille a déjà payé sa facture, one by one ! vous comprendrez à la fin qu'on ne joue pas avec tout le monde ! Bonne journée ! Continuez à publier la vidéo et sa peine va s'alourdir ! », Conclut-elle dans un commentaire. 

Très proche du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), Paul chouta est interpelé à quelques jours des manifestations publiques annoncée le 01 et 08 juin, prochain par cette formation politique, sur l'ensemble du territoire camerounais, pour dénoncer les injustices. 

 

actualité société Politique Cameroun Afrique

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire