Logo3 1

Cameroun : Le sous-préfet et le maire de Yaoundé III accusés de refus de signer les dossiers des candidats du MRC

Ces responsables refusent de signer les dossiers des candidats Mrc déposés depuis plus d’une semaine.

Yaounde cameroun

C’est un véritable calvaire pour les militants du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), candidats aux municipales dans l’arrondissement de Yaoundé 3. A 48h de la clôture, les 19 dossiers déposés depuis mardi de la semaine dernière, ne sont pas toujours signés par les différents responsables.

Au service des affaires générales, impossible d’avoir une explication, concernant la non signature par le sous-préfet Nestor Dym. Un huissier de justice a dû faire lui-même le constat, tout en annonçant qu’une procédure devrait être engagée sur le refus de ces autorités d’apposer leurs signatures au-bas des documents, les certificats de domicile, en l’occurrence.

Les multiples démarches entreprises par les candidats, pour rencontrer le sous-préfet, sont restées vaines. La descente d’Alain Fogue a bousculé les lignes, lui qui a décidé d’organiser un sit-in à la sous-préfecture. Une situation qui a fait réapparaître le sous-préfet, accompagné des forces de maintien de l’ordre. Une présence des gendarmes, qui ne va pas impressionner ces militants, déterminés à aller jusqu’au bout de leur revendication.

Par contre, l’autorité administrative n’hésite pas, lorsqu’il est présent, de signer les dossiers des candidats du parti au pouvoir. « Vous refusez de signer nos dossiers, mais quand c’est pour ceux du Rdpc, vous le faites, ils n’ont besoin de passer par les parapheurs, ils vont tout droit au bureau et c’est chose faite », lance Alain Fogue au sous-préfet. Le cadre du Mrc ne manquera pas de rappeler à l’administrateur civil qu’ils sont au courant du cabinet noir, qui donne les instructions.

« Nous sommes au courant du cabinet noir qui vous donne les instructions, mais sachez-le, nous irons jusqu’au bout, cela ne marchera pas. Nous n’avons plus peur de la matraque et autres actes d’intimidations, la peur est désormais dans l’autre camp. Nous savons que vous agissez ainsi pour un futur poste de préfet, ce n’est pas une faveur qu’on vous demande, c’est un droit, vous êtes au service de la Nation et non d’un individu », précise Alain Fogue,

Les absences du sous-préfet sont justifiées par le fait qu’il est en tournée de prise de contact, parce que nouvellement installé. Alain Fogue attire l’attention des uns et des autres sur l’injonction donnée au sous-préfet par le maire. « Sur le mur de la sous-préfecture, vous pouvez apercevoir une injonction du maire au sous-préfet, la liste des pièces exigibles, pour la signature des dossiers par l’autorité administrative ».

On peut lire, cas îles propriétaires d’immeubles et des occupants de faits : plan de localisation, photocopie quittance de paiement de la taxe de la propriété foncière, imprimée timbrée au montant’ en vigueur 1000 f fiscal et 500 communal. Cas des locataires, photocopie du bail enregistrée, photocopie quittance de la taxe sur la propreté foncière, imprimée timbrée au montant en vigueur 1000 f fiscal et 500 communal, plan de localisation.

Scenario identique du côté de la mairie de Yaoundé 3, où ils apprendront que l’extrait d’acte de naissance ne se signe pas à la mairie, Un retournement de situation quand on sait que la même pièce avait été signée par le maire, avant qu’il ne se rétracte par la suite, après avoir fait le constat que le dossier appartenait à un candidat du Mrc « Nous avons envoyé quelqu’un aller signer, ils ont dit que ça ne se faisait pas à la mairie. Lorsque nous avons sorti une pièce signée par leurs soins, ils sont restés muets », précise le militant

Face au refus catégorique des responsables de la mairie, le trésorier national du Mrc demandera aux militants de rentrer. L’on se pose toutefois des questions, dont celle de savoir si cela sera possible aujourd’hui ou vendredi, quand on sait que le sommet de la Cemac démarre aujourd’hui et mobilisera tout l’appareil administratif et municipal.

 

 

 

 

actualité Politique Cameroun

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire