Logo3 1

Essomba Bengono (RDPC) : « Nous ne comptons pas les morts de la crise anglophone »

Essomba bengono equinoxe

Ce lundi 13 mai dans l'émission Equinoxe Soir sur Equinoxe Tv, l'homme politique a minimisé voir fustigé les morts de la crise anglophone depuis 2016. Pour lui, même  « Dieu le créateur a du raser l’espèce humaine ».

A t-il fallu au moins  1850 morts pour que le gouvernement évoque un dialogue ? C'est la question que bon nombres d'observateurs se posent depuis quelques jours alors le gouvernement a entamé  des démarches pour un dialogue inclusif tant demander la société civile et l’opposition, en vue de résoudre la crise Anglophone.

Un conflit, qui sévit depuis octobre 2016 dans les régions camerounaises du Nord-Ouest et du Sud-Ouest et qui a déjà fait 1850 morts, 530.000 déplacés internes et des dizaines de milliers de réfugiés en 20 mois, selon le rapport publié jeudi par l’organisation non gouvernementale (ONG) International Crisis Group (ICG).

Pour Essomba Bengono, ces morts ne comptent pas. « Est ce que vous savez le nombre de fois où Dieu le créateur a du raser l’espèce humaine pour se faire un peuple ? » a-t-il lancé ce lundi sur Equinoxe, en citant « sodome et gomorrhe ».  « Nous ne comptons pas les morts, nous comptons les camerounais actifs tous les jours qui survivent sang et eau pour que ce peuple vivent. Ceux qui sans autorisations ont accueilli leurs frères du nord ouest et sud ouest (…) Nous n'avons pas attendu un seuil » a-t-il rajouté pour défendre les efforts du gouvernement Camerounais dans la résolution de cette crise.

 

 

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire