Logo3 1

Un conseiller Rdpc refuse de voir son nom sur les listes des candidats aux élections municipales

Il a adressé une lettre aux dirigeants de son parti politique.

00480822 d26eec3723632de371bf4bba29813f49 arc614x376 w614 us1

Esibong Gilbert Apong, ex-président de la section du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), Meme 1 C Tekene veut plus prendre part aux élections municipales de 2020. Il a écrit une lettre le 27 décembre 2019. Elle a été adressée à la classe dirigeante du parti au pouvoir. Dans sa lettre, il indique qu’il ne veut voir pour aucun prétexte, son nom figurer dans la liste des candidats. Il était pourtant conseiller à la mairie de Kumba.

On constate que les désistements enregistrés pour les prochaines élections législatives et municipales, proviennent des deux régions anglophones du pays : Nord-Ouest et Sud-Ouest. Et la crise sociopolitique qui sévit dans ces parties du Cameroun est la raison de tous ces désistements. Car si au Rdpc les cas de retrait de participation des candidats aux élections locales de 2020 ne sont pas nombreux, au Social democratic front (Sdf), ils se font de plus en plus fréquents.

Jusqu’au mois de novembre 2019, si les désistements se faisaient un par un, récemment, toute une circonscription électorale du parti politique de Ni John Fru Ndi n’a pas voulu prendre part à ce processus électoral. Certains observateurs pensent que ces candidats ont aussi peur des représailles qu’ils pourraient subir venant des groupes sécessionnistes présents au Noso.

 

 

 

actualité Politique Cameroun Afrique

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire