reparation cuir au rabais
Gaine amincissante au rabais
4f9f54bbf2e2c15dc2056770bda069bf.jpg
Bluetooth voiture
Chargeur sans fil
Votre masque à petit prix sur masquemali

Épervier : un employé révèle les malversations de Mouelle Kombi au tribunal

Le journal Kalara, paru le 2 mars 2020, fait des révélations croustillantes sur ce nouveau cas de vol au domicile d’un membre du gouvernement.

Un procès peu ordinaire se déroule actuellement au Tribunal de Grande Instance du Mfoundi. Narcisse Mouelle Kombi, ministre des Sports et de l’Education Physique (MINSEP), accuse son ancien domestique, Rim Benjamin, de vol aggravé. Le membre du gouvernement lui reproche, indique l’hebdomadaire Kalara en kiosque le 2 mars 2020, «d’avoir subtilisé la somme de 75 millions de FCFA et des bons de carburant d’une valeur de 10 millions de FCFA après s’être introduit par infraction dans les appartements privés de son domicile et emporté le coffre-fort» dans la nuit du 23 au 24 mai 2019. Le mis en cause reconnait les faits allégués. Mais il met en avant son salaire de 35 000 FCFA (moins du SMIG, 36 270 FCFA) et appelle le TCS (Tribunal Criminel Spécial) à se pencher sur cette affaire, notamment la provenance de l’argent. Il dit notamment avoir été recruté par le ministre Mouelle Kombi en 2015 en tant qu’agent d’entretien. Le domestique affirme avoir «constaté que d’énormes sommes d’argent contenues dans des sacs, étaient acheminées dans le domicile de son patron. Il a pris la résolution de soustraire un sac d’argent rangé dans un dressing en s’y introduisant à l’aide de la clé que son patron lui avait confiée», relate notre confrère. A ce jour, indique Mouelle Kombi, 63,8 millions de FCFA en espèces ont été restitués, ainsi que 450 000 FCFA en bons de carburant. Il faut souligner que M. Rim Benjamin est poursuivi aux côtés de ses frères et coaccusés, Christophe Bertrand Fouda Kana (taximan) et Denis Ottou (élève en classe de terminale). Kalara renseigne que ces derniers ont adressé, le 21 octobre 2019, une dénonciation au Secrétaire d’Etat en charge de la gendarmerie. Ils y accusent le commandant de compagnie de Yaoundé 1er, Alain Ndongo et certains de ses éléments, d’avoir retenu une partie du butin et leurs effets saisis lors de la perquisition de leur domicile. Ils affirment aussi que le ministre Mouelle Kombi dirait à qui veut l’entendre que compte-tenu de sa proximité avec le ministre de la Justice, Laurent Esso, il est certain de remporter le procès. Les mis en cause soutiennent enfin que la somme volée est de 110 millions de FCFA au lieu des 85 000 millions allégués. Aussi, invitent-ils le TCS, spécialisé dans la répression des détournements des deniers publics, à s’intéresser à cette affaire en investiguant sur la provenance de l’argent volé. L'audience du 28 février 2020 a été reportée pour composition irrégulière du tribunal.

14 vues1 commentaire
originale.png
Copie de Bleu et Orange Illustré Sensibi
Copie de Bleu et Orange Illustré Sensibi
aurabais
Gaine amincissante
Gaine AuRabais
masque.png

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© CamerInfos.net 2019