Gaine amincissante au rabais
Votre masque à petit prix sur masquemali

ÉTATS-UNIS : Son chef de cabinet lâche une bombe, Trump est furieux

Alors que le médecin du président américain donnait des nouvelles rassurantes ce week-end, Mark Meadows livrait une autre version à un groupe de journalistes. Trump fulmine.



Donald Trump s’apprête à regagner la Maison-Blanche, selon ses médecins. Et l’ambiance s’annonce électrique dans l’aile Ouest, où le chef de cabinet du président risque de passer un mauvais quart d’heure. Samedi, lors d’un point presse, le médecin de Donald Trump avait donné des nouvelles rassurantes du «commander in chief», assurant qu’il était «d’excellente humeur» et qu’il se portait bien.


Cependant, après cette intervention, Mark Meadows avait pris à part quelques journalistes pour leur livrer une version bien plus inquiétante de la situation: «Les signes vitaux du président ces dernières 24 heures ont été très inquiétants, et les 48 prochaines heures seront critiques en termes de soins. Nous n’avons toujours pas emprunté une voie claire vers le rétablissement», avait-il déclaré.


Communication boiteuse


Dans un premier temps, ces déclarations avaient été attribuées à «une source bien informée». Le «New York Times» et l’agence AP ont toutefois rapidement révélé que l’information venait de Mark Meadows en personne, le chef de cabinet de Donald Trump. Cette confidence, qui a eu le don de semer la pagaille dans la communication du président, a plongé le principal intéressé dans une colère noire, rapporte CNN. Selon une source à la Maison-Blanche, Trump et ses conseillers estiment que l’indiscrétion de Mark Meadows a porté préjudice à la crédibilité des points presse du Dr Sean Conley, le médecin du président.


Interrogé dimanche sur ce cafouillage, celui-ci a tenté de limiter les dégâts: «Le chef de cabinet et moi-même travaillons côte à côte, et je pense que ses déclarations ont été mal interprétées», a-t-il fait valoir. Le médecin a par ailleurs défendu son choix de ne pas révéler que Donald Trump avait reçu de l’oxygène.


«Je ne voulais pas donner d’informations pouvant orienter le cours de la maladie dans une autre direction. Ce faisant, il est apparu que nous essayions de cacher quelque chose, ce qui n’était pas forcément vrai», a ajouté le médecin. Lors de ce point presse, Mark Meadows n’avait pas l’air dans son assiette: il a été photographié assis, tête baissée, se frottant le front avec les mains.


Dans une vidéo tweetée dimanche, Donald Trump n’est pas revenu sur ces déclarations contradictoires, mais il a admis que les jours à venir allaient être cruciaux.


Source:20minutes.ch

originale.png
Copie de Bleu et Orange Illustré Sensibi
Gaine amincissante
Gaine AuRabais

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© CamerInfos.net 2019