reparation cuir au rabais
reparation cuir
Bluetooth voiture
Chargeur sans fil

Affaire du terminal à conteneurs au PAD : le tribunal donne raison au groupe Bolloré

Nouveau rebondissement ce jeudi 26 décembre dans l’affaire du terminal à conteneurs du Port autonome de Douala, PAD.



Alors que le tribunal administratif du Littioral avait ordonné la suspension de la procédure d’attribution dudit terminal, il a finalement décidé d’appliquer une nouvelle sentence qui annule purement et simplement le procédé qui avait déjà abouti à la réattribution de la gestion de ce même terminal à l’entreprise suisse Terminal investment Limited (TIL) au détriment de Douala International Terminal (DIT) du consortium APM Terminals/Bolloré.


Tout donc est à reprendre dans la procédure d’appel d’offres du terminal à conteneurs du Port autonome de Douala. De quoi faire des heureux du côté de APM Terminals/Bolloré qui avait saisi le tribunal pour dénoncer sa mise à l’écart dans l’appel à concurrence pour le recrutement d’un nouvel opérateur pour la gestion du terminal à conteneurs du PAD.


La direction du PAD devra reprendre la procédure pour la session de DIT


Avec cette sentence de justice en sa défaveur, la direction du PAD est condamnée à reprendre la procédure pour la succession de Douala international terminal, dont le contrat de concession expire le 31 décembre 2019. En attendant de trouver un nouveau concessionnaire, la direction du PAD a réagi en indiquant qu’elle reprendra elle-même la gestion du terminal à conteneurs.


En rappel, le Conseil d’administration du PAD a procédé le 6 décembre dernier à la création d’une régie déléguée du très convoité terminal à conteneurs ce, à compter du 1er janvier 2020. Objectif, suppléer le départ du concessionnaire franco-danois Bolloré -Maerks, APMT.

originale.png
Votre montre connecté sur aurabais.com
reparation_cuir auarabais
aurabais
support téléphone

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© CamerInfos.net 2019