top of page

Affaire Martinez Zogo : le rôle trouble du lieutenant-colonel Justin Danwe

C’est ce dernier qui cite Maxime Eko Eko dans cette sombre affaire de l’assassinat du journaliste qui alimente l’actualité au Cameroun depuis trois mois déjà.


Trois mois déjà que Martinez Zogo a été enlevé puis assassine (17 janvier 2023). Des suspects dans le cadre de cette affaire sont en détention, notamment à la prison principale de Yaoundé Kondengui et la prison militaire de Yaoundé. Actu Cameroun fait un focus ici sur le lieutenant-colonel Justin Danwe, le patron du commando qui a tué le journaliste.

Alors qu’il est convoqué au SED, Maxime Eko Eko, le patron de la DGRE découvre qu’il est indexé dans l’affaire de l’assassinat du journaliste par le lieutenant –colonel Justin Danwe, directeur des opérations de la DGRE. Maxime Eko Eko avait pratiquement relevé de ses fonctions Danwe en novembre 2021 en nommant un coordonnateur à la tête de la direction des opérations en la personne du commissaire divisionnaire James Elong.


Dans le cadre de l’affaire Martinez Zogo, Justin Danwe a été mis à la disposition du SED le 27 janvier 2023 sur instruction de Maxime Eko Eko. « Il a été auditionné à deux reprises en l’absence de son avocat. De plus, ces auditions ne se sont pas déroulées devant la commission mixte. Au cours de la première déposition, Justin Danwe fait savoir aux enquêteurs qu’il a pris l’initiative de l’assassinat de Martinez Zogo de lui-même pour reconquérir la confiance de son chef qui l’avait mis au ban des activités du Service. Dans une seconde audition, Justin Danwe fait savoir aux enquêteurs qu’il a agi sur instruction de Maxime Eko Eko », note Boris Bertolt.

0 commentaire

Commentaires


originale.png
Newsletter: Déjà 3'000 inscrits!
Recevez chaque jour par email, les actus Camerinfos à ne pas manquer!
bottom of page