Gaine amincissante au rabais
Votre masque à petit prix sur masquemali

BREAKING NEWS: Arrestation de André Blaise ESSAMA à Douala par la police

L’activiste camerounais André Blaise ESSAMA serait arrêté à Douala par la police nationale. Selon des informations publiées par Camerounweb, André Blaise ESSAMA participait à la session d’élection du maire de la ville de Douala.


« L'activiste et homme politique s'est rendu à Akwa à Douala où se tient le simulacre d'élection du maire de la ville de Douala pour assister à la cérémonie. C'est en ce moment que la police l'a interpellé pourtant la salle est ouverte au public », a publié la page du lanceur d’alerte Paul Chouta. Un habitué des prisons camerounaises


En 2019, après deux mois de détention à la prison centrale de New-Bell, le « nationaliste » André blaise Essama, selon un document en circulation dans les réseaux sociaux, a été reconnu coupable le 26 juin dernier des faits qui lui sont reprochés. C’était au tribunal de première instance de Bonanjo. Il écope ainsi d’une condamnation de six mois de prison ferme pour destruction du monument du Général Leclerc et devrait par ailleurs verser une amende de 4 millions 171 mille 365 Francs Cfa pour dommages et intérêts. En principe, André blaise Essama, devrait être libéré en octobre prochain dans la mesure où ce dernier réussit à verser auprès des autorités compétentes la totalité de l’amende dans les délais, c’est-à-dire, pendant ou avant la fin de ces six mois d’emprisonnement. Dans le cas contraire, il devra exécuter, une contrainte par corps de 12 mois de prison hors mis les six derniers mois d’incarcération. Non satisfait par ce verdict, le nationaliste d’après une source, interjettera appel pour cette condamnation qu’il trouve injuste.


originale.png
Copie de Bleu et Orange Illustré Sensibi
Gaine amincissante
Gaine AuRabais

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© CamerInfos.net 2019