top of page

Calixthe Beyala : « ceux payés pour blanchir le plus riche des Ekang sont à l’oeuvre »

La romancière estime que les soutiens d’Amougou Belinga cherchent à manipuler l’opinion publique.

A l’image de la plupart des Camerounais, Calixthe Beyala réclame justice pour Martinez Zogo assassiné il y a un mois. Elle se réjouit du déroulement de l’enquête. « L’affaire Martinez Zogo va dans tous les sens. C’est certain : le secret de l’instruction est bien gardé. Personne n’en sait rien, et c’est tant mieux. », écrit-elle. La romancière estime que les soutiens d’Amougou Belinga cherchent à manipuler l’opinion publique. » ceux payés pour blanchir le plus riche des Ekang ( j’ignore ce que cela signifie ) sont à l’oeuvre. Ils accusent plus de 90% des populations qui ont l’intime conviction que l’homme d’affaires est coupable d’être des jaloux, des haineux et pauvrement des tribalistes. C’est la faute des bamileké et on se demande bien ce que ce brave peuple vient chercher dans cette histoire.« , affirme-t-elle.

Pour rappel, Martinez Zogo a été enlevé le 17 janvier 2023 devant la brigade de gendarmerie de Nkol-Nkondi, dans la banlieue de Yaoundé, par des inconnus. Son corps sans vie a été découvert cinq jours plus tard par les riverains à Ebogo III, une autre banlieue de la capitale camerounaise. Il a été déposé à la morgue de l’Hôpital central de Yaoundé. L’autopsie réalisée dans la foulée a révélé que le corps a subi de nombreux sévices.

0 commentaire

Comments


originale.png
Newsletter: Déjà 3'000 inscrits!
Recevez chaque jour par email, les actus Camerinfos à ne pas manquer!
bottom of page