reparation cuir au rabais
reparation cuir
Bluetooth voiture
Chargeur sans fil

CAMEROUN-ANALPHABÉTISME : « IL Y A DES MAIRES QUI NE SAVENT NI LIRE, NI ÉCRIRE »

C’est avec un peu d’amertume qu’Abel Elimbi Lobe a fait ce matin sur ABK radio le constat de son échec aux dernières élections législatives dans la circonscription Wouri-centre et Manoka.



Le leader de la plateforme Kawtal porté par le Mouvement des écologistes du Cameroun (Mec) s’est positionné au cours des élections locales du 9 février 2020 comme le défenseur des minorités, plus particulièrement des Sawa, mais il a enregistré un échec cuisant.


Il a menacé d'abandonner la politique. Mais aujourd’hui, Elimbi Lobe a le cœur libre, et n’en veut a personne, même pas à sa communauté qui n’a pas voté pour lui.


« Je n’ai jamais été en colère vis-à-vis des électeurs. Ils ont leurs droits, même celui de ne pas me comprendre. J’étais en colère contre les acteurs politiques qui ont perdu 17 fois les élections. La plateforme Kawtal avait demandé aux acteurs de ne pas se disperser s’ils veulent gagner. Malheureusement, c’est ce qu’ils ont fait. Le résultat, c’est que les voix qui ne veulent pas du RDPC se sont dispersées. Or, si nous nous étions unis, on aurait capitalisé les voix », a expliqué l’homme politique.


Toujours sur ABK radio, l’ancien conseillé municipal à la mairie de Douala 5e a  parlé de ces maires analphabètes qui ecument les exécutifs communales. « A l’époque, nous avons voté le maire sur la base des idées politiques et non sur ce qu’il donnait. Le SDF n’avait pas de candidat et donc sans notre stratégie, il fallait voter le maire le moins bon... il y a des maires qui ne savent ni lire, ni écrire», a déploré Lobe.


originale.png
Votre montre connecté sur aurabais.com
reparation_cuir auarabais
aurabais
support téléphone

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© CamerInfos.net 2019