top of page

CAMEROUN-CURIOSITÉ : LE CORPS D’UN HOMME DÉCÉDÉ DES SUITES DE COVID-19 DISPARAÎT AU CIMETIÈRE

La scène s’est déroulée devant le regard médusé de la ville. La ville d’Edéa, située dans le département de la Sanaga Maritime, région du Littoral, est plongée dans la consternation et depuis ce 11 mai 2020.


En effet, la dépouille d'un certain Nyemb Ernest, qui serait décédé dans son domicile sis au quartier Ntoumba dans l'arrondissement d'Edéa 1er hier matin (11 mai 2020), des suites de Covid-19, est introuvable. Selon le quotidien Le Messager, qui rapporte cette information dans son édition en kiosque ce 12 mai 2020, informé de la situation, le sous-préfet d'Edéa 1er, Stéphane Nke Ndjana, a saisi le chef de district de santé d’Edéa, lequel a conduit une équipe sur le site aux fins de désinfection des lieux.



«Après quelques tergiversations et éclats de voix de la famille décidée à offrir au défunt des obsèques dignes de son rang et une sépulture dans la concession familiale, Dr Albert Emmanuel Nlend, le maire de la ville est descendu sur les lieux et a fait appel au commissaire Central. Au bout du compte, la famille a fini par accepter que la municipalité inhume ce corps potentiellement dangereux pour tous. C’est ainsi que la dépouille mortuaire de Nyemb Ernest a été placée dans la car familial pour le cimetière municipal d'Ekité, sous forte escorte policière», relate le journal. Une fois sur le lieu de l’inhumation, la famille va revenir à la charge et «contester» le confort du tombeau.


L'inhumation s'est finalement achevée en queue de poisson. La raison: «les membres de la famille du défunt ont fondu dans la nature avec la dépouille devant le regard médusé du maire de la ville, le Dr. Albert Nlend Emmanuel. La chasse à l'homme qui s'en est suivie est restée infructueuse», peut-on lire.

Cameroun-Info

0 commentaire

コメント


originale.png
Newsletter: Déjà 3'000 inscrits!
Recevez chaque jour par email, les actus Camerinfos à ne pas manquer!
bottom of page