Gaine amincissante au rabais
Votre masque à petit prix sur masquemali

Cameroun - Délivrance de la carte nationale d’identité : le calvaire des usagers

Selon une source anonyme à la DGSN, le problème de l’absence des CNI est dû au manque de matériel de production. La petite réserve de consommables qui reste est destinée aux hautes personnalités en cas d’urgence.



Les Camerounais dont la carte nationale d’identité (CNI) traine à sortir peuvent avoir le sourire. Car, une cargaison de kits de fabrication de CNI est arrivée il y a quelques jours, selon le journal Le Jour N°3330 qui cite une source anonyme à la Délégation générale à la sûreté nationale (Dgsn)


« 5000 kits sont arrivés la semaine du 20 décembre 2020. Ils serviront d’abord à établir les Cni des hautes personnalités, puis le reste sera dispatché équitablement entre les différents commissariats du Cameroun », confie notre source.

Dans la réalité, se procurer une CNI au Cameroun, reste un véritable un chemin de croix. Certains usagers vivent une, deux voire trois années sans ce précieux document. Or, en août 2016, la venue d’un nouvel opérateur était annoncée comme étant la solution à ce problème. Seulement, jusqu’à présent, la situation persiste et devient de plus en plus alarmante.


En effet, le 16 août 2016, après avoir rompu le contrat avec la société Thalès sécurité systèmes, l’Etat camerounais a pris sur lui la production des CNI. Il a alors contracté un assistant technique du nom de Gemalto, qui intervient seulement pour la maintenance du logiciel de fabrication des CNI.


La résiliation du contrat avec Thalès


« Avec la résiliation du contrat avec Thalès sécurité systèmes, nous pensions souffler et respirer un air nouveau. Mais, les problèmes persistent. La hiérarchie essaye tant bien que mal de rassurer, mais il est clair que le problème est profond», révèle un commissaire.

A la DGSN, une source révèle que « le problème de l’absence des CNI est dû au manque de matériel de production. Nous sommes en pénurie depuis quelques temps et essayons de satisfaire une poignée de personnes. Il faut aussi noter que nous avons une petite réserve de consommables, mais elle est destinée aux hautes personnalités en cas d’urgence. Elles sont d’ailleurs les seules à nos jours à pouvoir obtenir une CNI dans les délais».


Bien que le changement d’opérateur fût vu comme une solution au problème de production des cartes nationales d’identité, soutient notre source, il présente des lacunes. « Il n’y a plus de réelle transparence dans la production des CNI. Aussi, lors du transfert des données, il y en a quelques-unes qui ont subi des dommages. Ce qui rend la tâche difficile aujourd’hui.»

Aussi, le changement d’opérateur, le 1550, le numéro vert fonctionnel depuis le 28 août 2019 n’apporte pas de solutions tangibles à cette situation : « Les usagers doivent savoir que ce numéro vert n’est pas disponible pour traiter les demandes de Cni, mais uniquement pour renseigner de la disponibilité de cette dernière. Alors, ils sont invités à composer ce numéro uniquement pour savoir si leur carte d’identité a déjà été produite », ajoute notre source.

6 vues0 commentaire
originale.png
Copie de Bleu et Orange Illustré Sensibi
Gaine amincissante
Gaine AuRabais

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© CamerInfos.net 2019