top of page

Cameroun : des policiers capturent 'N'zui Manto' à Yaoundé

Un jeune homme du nom de Njike Narcisse a été arrêté par la police. Il est gardé au commissariat du premier arrondissement à Yaoundé. Les policiers pensent que c'est lui qui se cache derrière l'identité de l'activiste N'zui Manto



Or, le vrai N'zui Manto est actuellement en liberté et vient de faire une publication dans laquelle il dit aux policiers ne pas être celui qu'ils gardent actuellement en détention.

Selon les informations publiées par Nzui Manto le vrai, l'homme qu'ils gardent en prison, ce n'est pas lui.


"Njike Narcisse, soupçonné d'être N'zui Manto, c'est à dire moi a été arrêté et détenu au commissariat du Premier arrondissement à Yaoundé depuis 1 semaine. Il lui a été refusé toute communication avec sa famille ou ses avocats. Les policiers qui ont procédé à son arrestation affichent sans cesse leur fierté d'avoir capturé la panthère la plus sombre de l'Afrique Centrale et de ce fait attendent leurs primes promises par Yaoundé", écrit l'activiste.



"Pour ceux qui me suivent depuis 3 ans je n'ai jamais caché mon identité et mes photos sont partout sur la toile notamment celle présente actuellement sur ma photo de profil. Des chiens qui veulent attraper une panthère !", ajoute-t-il.

Dans une publication après sa sortie de l'hôpital, l'activiste qui se fait aussi appelé 'chef des services des renseignements de la résistance' annonce avoir fixé la date de sa mort.

"Ceux qui à la nouvelle de mon état de santé jubilaient en espérant le pire, je leur donne rendez-vous à mes obsèques le 6 novembre 2082", écrit N'zui Manto dans sa publication.


Il y a quelques jours, l'activiste a fait un malaise et a perdu connaissance. Hospitalisé dans un endroit tenu secret, il a fait l'objet d'un crowdfunding afin de financer les frais de son hospitalisation. Ces initiatives ont été prises par d'autres activistes politiques dont Calibri Calibro et Sandy Boston…


Plusieurs milliers d'euros ont immédiatement été mobilisés et N'zui Manto pris en charge.

0 commentaire

Comments


originale.png
Newsletter: Déjà 3'000 inscrits!
Recevez chaque jour par email, les actus Camerinfos à ne pas manquer!
bottom of page