top of page

Cameroun: reprise des cours après cinq semaines de perturbations dans les collèges et lycées

Le mouvement OTS pour « On a trop supporté » a appelé ses militants à suspendre l'opération « craie morte ». Une trêve en attendant de nouveaux engagements de la part des autorités, qui ont déjà partiellement honoré une de leurs premières promesses en cette fin mars.


Le gouvernement du Cameroun s'était engagé à verser à partir de maintenant les compléments de salaires de tous ceux n'en percevaient jusqu'à présent que les deux tiers. Les autorités doivent aussi commencer à payer ce qu'on appelle la prime de non-logement aux enseignants qui ne la touchent pas encore. Cette première échéance que s'était fixée le gouvernement semble être en passe d'être respectée selon les observations du mouvement OTS et des syndicats.


L'opération «craie morte » et la rétention des notes sont donc suspendues pour préserver le dialogue et éviter une année blanche. Mais nos interlocuteurs insistent sur un point : il s'agit d'une trêve. Les enseignants restent vigilants.

Avec plusieurs revendications à satisfaire. Il faut qu'une date soit fixée pour un forum national de l'Éducation et le respect de la prochaine échéance, celle de fin avril, pour démarrer le paiement des arriérés de salaires. Une dette évaluée à 181 milliards de francs CFA. Autre demande : des délais plus courts pour tout apurer et l'application effective du statut particulier des enseignants.



0 commentaire

Comments


originale.png
Newsletter: Déjà 3'000 inscrits!
Recevez chaque jour par email, les actus Camerinfos à ne pas manquer!
bottom of page