top of page

«Comme au Moyen Âge, les Européens font des réserves de bois pour cet hiver»



À Moscou, le président russe a répété que la balle était dans le camp de l’UE concernant la reprise des livraisons de gaz. Il a aussi qualifié les fuites de Nord Stream de «terrorisme international».


Vladimir Poutine a accusé mercredi le G7 et l’UE de «détruire» le marché mondial de l’énergie en voulant plafonner le prix du pétrole russe, assurant que Moscou était prêt à reprendre ses livraisons vers l’Europe via les gazoducs Nord Stream.

«Les bénéficiaires sont clairs»



S’exprimant lors d’un forum de l’énergie à Moscou, le président russe a affirmé que «certains hommes politiques occidentaux détruisent en réalité l’économie mondiale de marché» et «menacent le bien-être de milliards de personnes» avec ce projet de plafonnement. Il a par ailleurs affirmé que les graves fuites ayant touché en septembre les gazoducs Nord Stream, qui relient la Russie à l’Allemagne, étaient le résultat d’un acte de «terrorisme international».


«Les bénéficiaires sont clairs (...) Car (cet incident) renforce l’importance géopolitique des systèmes gaziers restants, ceux qui passent par le territoire de la Pologne (...) et de l’Ukraine, et que la Russie a construit à ses frais. Mais aussi aux Etats-Unis qui peuvent désormais livrer leur énergie à des prix élevés», a-t-il estimé.


0 commentaire

Comments


originale.png
Newsletter: Déjà 3'000 inscrits!
Recevez chaque jour par email, les actus Camerinfos à ne pas manquer!
bottom of page