reparation cuir au rabais
reparation cuir
Bluetooth voiture
Chargeur sans fil

Coronavirus : Hydroxychloroquine et chloroquine, quelles différences ?

L’hydroxychloroquine et la chloroquine pourraient apporter une solution efficace pour soigner le coronavirus. Fiche d’identité de ces deux molécules.

Hydroxychloroquine et chloroquine, deux noms porteurs d’espoir. Ces deux molécules, utilisées contre le paludisme ou pour soigner certaines maladies auto-immunes, pourraient apporter une solution thérapeutique aux patients atteints du coronavirus. Elles sont actuellement au cœur des recherches menées par les scientifiques du monde entier. Actuellement, la chloroquine est commercialisée sous plusieurs noms selon les pays et les laboratoires : Nivaquine (par le laboratoire Sanofi) ou Resochin. Selon sa fiche disponible sur le site officiel de la Base de données publique des médicaments, il est également utilisé pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, de certaines formes de lupus ainsi que le traitement préventif des lucites (allergies au soleil).


Deux molécules qui se ressemblent


Il existe également un dérivé de la chloroquine, l’hydroxychloroquine, présente dans le Plaquenil. Comme l’explique Santé Magazine, cette spécialité est deux à trois fois moins toxique que la chloroquine avec des comprimés dosés à 200 mg d’hydroxychloroquine. “Ce médicament est indiqué pour traiter les maladies articulaires d'origine inflammatoire, telles que la polyarthrite rhumatoïde, ou d'autres maladies telles que le lupus ou en prévention des lucites”, note également la Base de données publique des médicaments. En 2014, un avis rendu par la Haute Autorité de Santé estimait que le service médical rendu par le Plaquenil restait intéressant dans les cas précédents.


LIRE AUSSI: Kondengui: retour sur le film de l'assassinat manqué de Paul Chouta

Le 23 mars dernier, lors d’une conférence de presse consacrée à l’essai Discovery, dans des propos repérés par Libération, le professeur Bruno Lina expliquait : “Ce sont deux molécules qui se ressemblent beaucoup, qui ont le même mode d’action, mais qui n’ont pas tout à fait le même profil de sécurité d’utilisation. On parle dans ces médicaments d’un index thérapeutique, c’est la différence de dose qui existe entre la dose thérapeutique et la dose toxique. Quand vous utilisez la chloroquine, la dose en schéma thérapeutique est très proche de la dose qui est connue pour être toxique chez l’homme. Pour l’hydroxychloroquine c’est un tout petit peu différent.


Cette dose utilisée pour traiter l’homme est beaucoup plus basse que la dose toxique. C’est pour ça qu’on a choisi l’hydroxychloroquine. C’est le même mode d’action, et ça va avoir le même impact, mais par contre d’un point de vue sécurité du médicament, c’est beaucoup mieux que la chloroquine qui est potentiellement toxique”.


Si ces deux médicaments sont donc distincts, la molécule est proche. C’est actuellement l’hydroxychloroquine qui semble privilégié lors des essais car il semble causer moins d’effets secondaires graves.


Source: yahoo.fr

originale.png
Votre montre connecté sur aurabais.com
reparation_cuir auarabais
aurabais
support téléphone

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© CamerInfos.net 2019