top of page

Deux nouveaux tremblements de terre en Turquie et en Syrie

Deux nouveaux séismes de forte puissance (6,4 et 5,8) ont secoué lundi soir 20 février le nord de la Syrie et la province turque de Hatay (sud), la plus éprouvée par le tremblement de terre du 6 février qui a fait plus de 45 000 morts dans les deux pays.


La première secousse de magnitude 6,4, avec pour épicentre Defne, un district proche de Antakya, en Turquie, s'est produite à 20h04 heure locale (17h04 TU). Elle a été suivie trois minutes plus tard par une seconde secousse de magnitude 5,8 à Samandag, localité côtière plus au sud. La province de Hatay borde la mer Méditerranée, avec la ville d'Antakya (Antioche) dans les terres et le grand port de marchandises d'İskenderun (Alexandrette) sur le littoral.


Selon l'agence turque de secours Afad, au moins deux autres secousses de magnitude 5,2 se sont produites en soirée. Des « répliques le long de la faille » anatolienne et non de nouveaux « séismes indépendants », a précisé le Dr Övgün Ahmet Ercan, ingénieur spécialiste de géophysique.


Il y a au moins trois morts en Turquie, a annoncé en soirée le ministre de l'Intérieur, Suleyman Soylu. Le vice-président, Fuat Oktay, avait fait état auparavant de huit personnes blessées par les chutes d'immeubles déjà endommagés.


En Syrie, 47 personnes ont été blessées à Alep, prises dans un mouvement de panique alors qu'elles essayaient de fuir, a rapporté l'agence Sana. Le groupe de sauveteurs syriens des Casques blancs évoque plus de 130 blessés dans le nord du pays.


Lire la suite sur rfi.fr

0 commentaire

Comentários


originale.png
Newsletter: Déjà 3'000 inscrits!
Recevez chaque jour par email, les actus Camerinfos à ne pas manquer!
bottom of page