top of page

Discours à la nation : les principales annonces de Paul Biya en 2023

Pour ses vœux aux Camerounais, Paul Biya (photo) a levé le voile sur certaines de ses priorités de 2023. À commencer par l’exploitation de trois minerais de fer. « J’ai autorisé le démarrage de trois projets d’envergure qui visent à développer notre potentiel minier, à structurer notre économie et à créer des emplois », a indiqué Paul Biya.


De ces trois projets, celui de Lobé à Kribi dans la région du Sud était attendu depuis que le président avait signé, le 1er juillet dernier, un décret qui attribuait un permis d’exploitation à la filiale du géant chinois Sinosteel corporation. Paul Biya vient donc de confirmer le lancement de ce projet minier industriel qui prévoit, entre autres, la construction d’une usine d’enrichissement de fer, d’un pipeline d’environ 20 kilomètres et d’une centrale de production d’énergie de 60 mégawatts.


Les deux autres projets concernent le gisement de fer de Mbalam-Nabeba entre le Cameroun et le Congo voisin, et l’exploitation de fer de Bipindi-Grand Zambi dans la région du Sud. Le premier lambinait depuis des années au grand dam des autorités camerounaises. Pour accélérer sa mise en service, l’exploitation de ce gisement minier a finalement été confiée à l’entreprise Cameroon Mining Company (CMC) Sarl, présentée comme une filiale de Coconut Logic Holdings basé à Singapour.


En plus du secteur minier, Paul Biya a aussi le secteur des travaux publics en ligne de mire. Il a instruit le gouvernement de tout mettre en œuvre pour la reprise des travaux sur les tronçons Mora-Dabanga-Kousseri, Babadjou-Bamenda et Kumba-Ekondo Titi, qui sont à l’arrêt à cause de l’insécurité…


Le président camerounais a aussi évoqué le domaine de la santé : « j’ai demandé au gouvernement de poursuivre les efforts engagés dans ce secteur, en mettant en œuvre un vaste plan de renforcement du plateau technique et des capacités du personnel des hôpitaux sur l’ensemble du pays ».

S’agissant de l’accès de nos populations à l’eau potable, le président de la République a assuré avoir « demandé au Gouvernement de finaliser en urgence les diligences relatives au lancement, dès 2023, du méga-projet d’adduction d’eau potable de la ville de Douala et de ses environs ».


Il est enfin revenu sur la lutte contre la corruption. « L’an dernier, dans des circonstances similaires, je vous avais fait part de mon souci de renforcer la gouvernance dans la gestion des affaires publiques et de maîtriser les dépenses de l’État. Je peux vous assurer que ce souci demeure constant et intangible. Aussi, je tiens une fois encore à rappeler que tous ceux qui s’enrichissent illicitement, en spoliant l’État, à quelque niveau que ce soit, vont rendre des comptes », a-t-il de nouveau menacé.

0 commentaire

Comments


originale.png
Newsletter: Déjà 3'000 inscrits!
Recevez chaque jour par email, les actus Camerinfos à ne pas manquer!
bottom of page