Gaine amincissante au rabais
Votre masque à petit prix sur masquemali

Football : Neymar prépare une fête qui fait déjà scandale

La star du Paris Saint-Germain est de retour au Brésil pour les fêtes de fin d’année. Et il ne compte pas faire les choses à moitié.


Neymar a visiblement envie d’enterrer 2020 dignement. Les médias brésiliens rapportent que l’attaquant du PSG a convié 500 personnes dans sa villa pour fêter le passage à la nouvelle année.

Des festivités qui font scandale au Brésil, un pays très touché par la Covid-19 depuis plusieurs mois, avec plus de 190’000 décès et 7,4 millions de personnes contaminées.


Selon le journal O Globo, qui a révélé l’affaire, l’attaquant du PSG aurait organisé un «mini-festival» dans sa maison de Rio de Janeiro. Des agapes qui devraient durer pas moins de cinq jours.


«Au départ, ça devait être une fête un peu intime, pour 50 personnes, là ça devient un peu abusé», a reconnu l’un des invités pour «L’Equipe.». Depuis, l'agence en charge de l'organisation a précisé qu'il y aurait 150 invités et non 500.


L’entourage dément


L’entourage du joueur a démenti en indiquant «qu’il n’y aura pas de fête chez Neymar». Selon les médias brésiliens, il s’agirait là d’une simple pirouette sémantique, puisque la grande fête ne se déroulera pas dans son manoir personnel, celui-ci étant en travaux, mais dans une annexe qui a été louée pour l’occasion.


Le Brésilien aurait également fait construire une boite de nuit provisoire, totalement insonorisée, pour rester le plus discret possible. D’ailleurs, les téléphones portables et autres appareils photos seraient interdits pour éviter toute publication sur les réseaux sociaux.

Pour rappel, Neymar, comme une partie de ses coéquipiers, a déjà contracté la Covid-19 en septembre, au retour de vacances festives du côté d’Ibiza, le forçant à rater le premier match de la saison de Ligue 1 à Lens le 10 septembre.


Source.20minutes.ch

1 vue0 commentaire
originale.png
Copie de Bleu et Orange Illustré Sensibi
Gaine amincissante
Gaine AuRabais

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© CamerInfos.net 2019