top of page

FRANCE : LYON - MARSEILLE EST DÉFINITIVEMENT ARRÊTÉ APRÈS DEUX HEURES DE DISCUSSIONS

LIGUE 1 - Lyon - Marseille a été arrêté après la 4e minute de jeu et a été définitivement arrêté ce dimanche. La décision est tombée après deux heures de discussions. Dimitri Payet a été touché à la tête par une bouteille d'eau pleine lancée depuis le virage Nord du Groupama Stadium dès les premiers instants de la rencontre.


Il a donc fallu deux heures pour prendre une décision qui n'aurait dû prendre que quelques minutes. Deux heures de flou, deux heures de décisions contradictoires, deux heures de mascarade, deux heures à jouer avec les nerfs des 55 000 spectateurs. Dès que la bouteille remplie d'eau a percuté la tête de Dimitri Payet, après quatre minutes de jeu, et qu'il s'est allongé, les bras en croix, au bord de la pelouse du Groupama Stadium, il semblait bien improbable de voir le choc OL-OM se poursuivre.


Pourtant, 1h15 après l'arrêt du match, le speaker a annoncé sa reprise, les joueurs de l'OL ont même débuté un nouvel échauffement sans les Marseillais qui n'ont, comme à Nice, pas voulu retourner sur la pelouse. "La Ligue regrette dans ces conditions la décision de reprise de la rencontre Olympique Lyonnais - Olympique de Marseille par le Préfet de région comme c'était déjà le cas pour AS Saint-Étienne - Angers SCO", a déclaré quelques minutes après, et alors que les joueurs de l'OL poursuivaient leur échauffement, la LFP dans un communiqué, ajoutant de la confusion à la confusion.


RUDDY BUQUET : "LA DÉCISION, C'EST MOI QUI L'AI PRISE"


Dès lors, l'arrêt de la rencontre semblait inéluctable : "Contrairement à ce qui avait été annoncé, l'arbitre a décidé de ne pas faire reprendre la partie, considérant que la sécurité des joueurs n'était pas assurée", a rétropédalé le speaker 45 minutes plus tard (soit deux heures après l'agression sur Payet) dans un stade consterné d'avoir attendu si longtemps.


Alors, que s'est-il passé ? Ruddy Buquet, l'arbitre de la rencontre, est venu s'expliquer au micro de Prime Video : "Ma décision sportive a toujours été de ne pas reprendre le matchpour des raisons sportives évidentes", a-t-il éclairci. En effet, comment imaginer Payet revenir sur le terrain ? Ou comment imaginer l'OM disputer un choc de cette importance sans son meilleur joueur ? "La décision, c'est moi qui l'ai prise, a insisté l'homme en noir. Un joueur a été touché physiquement, on se doit de protéger les acteurs." Pourquoi a-t-il fallu attendre deux heures pour officialiser sa décision ? "Il y avait des considérations autres à prendre en compte", a poursuivi l'homme en noir, entretenant le flou.

Fin août déjà, le match entre Nice et l'OM avait été stoppé après un jet de bouteille sur le même Dimitri Payet. Le club niçois avait été sanctionné d'un retrait de deux points (dont un avec sursis) et le match rejoué le 27 octobre à Troyes (1-1). "Après ces nouveaux faits extrêmement graves, la Commission de Discipline se réunira en urgence dès demain", a d'ores et déjà annoncé la Ligue de Football Professionnel après une soirée interminable.

0 commentaire

Comments


originale.png
Newsletter: Déjà 3'000 inscrits!
Recevez chaque jour par email, les actus Camerinfos à ne pas manquer!
bottom of page