top of page

"IL N'EST PAS HUMAIN" : ANDRÉ-FRANK ZAMBO ANGUISSA (NAPOLI), LA REVANCHE DE L'INDOMPTABLE



SERIE A - Impressionnant depuis son arrivée au Napoli à l'été 2021, André-Frank Zambo Anguissa, acheté définitivement par son club lors du dernier mercato, fait partie des indispensables de Luciano Spalletti. Presque bluffant, l'ancien milieu de terrain de l'OM a changé de dimension en l'espace d'une saison et demie, devenant aujourd'hui une référence à son poste en Italie.


Une semaine. Pas plus, pas moins. Lorsque Marcelo Bielsa a vu les premiers entraînements d'André-Frank Zambo Anguissa à la Commanderie, l'ancien entraîneur de l'OM s'est alors rapidement laissé charmer par ce jeune milieu de terrain au profil bien spécifique. "Dès la première semaine, il a dit ouais, le petit, je l’aime bien, il a ce que je recherche !", racontera l'intéressé en mars 2021 à l'AFP, soit trois ans après son départ de la Canebière. Rudi Garcia, à sa prise de pouvoir en octobre 2016, avait déjà pavé la voie, distillant à son joueur beaucoup de conseils. "Il m’a dit ‘Lâche-toi ! Prends du plaisir !’ C’est quelqu’un qui m’a fait beaucoup de bien et qui continue à m’appeler, à m’écrire quand il peut", ajoutera celui qui fait désormais le bonheur du Napoli.



Après des piges plus ou moins réussies du côté de Fulham et Villarreal, où le club de Premier League avait décidé de le prêter lors de la saison 2019-2020, l'international camerounais s'est définitivement accompli du côté de l'Italie même si, à son arrivée à l'été 2021, presque personne n'aurait misé sur lui. Sauf son entraîneur Luciano Spalletti, qui entrevoit rapidement le potentiel de son nouveau milieu de terrain. "C'est un joueur différent des autres, racontera le technicien toscan à l'époque. Il est capable de donner un équilibre à l'équipe avec ses caractéristiques, son profil et ses qualités. Il n'y en a pas deux comme lui dans notre effectif."


Placé dans le double pivot du 4-2-3-1 de son coach, Anguissa y trouve son compte. De son volume de courses à ses projections vers l'avant, de ses feintes de corps à ses dribbles courts en passant par ses transmissions : le public du Stadio Maradona est rapidement conquis. Sa direction aussi. Au bout de quelques mois, elle décide même, en coulisses, de lever son option d'achat. Arrivé pour 400 000 euros, l'ancien Marseillais est définitivement transféré en mai dernier pour 15 millions d'euros répartis sur trois ans. "Il est devenu indispensable pour nous", résumera Luciano Spalletti.

RÉGULARITÉ À HAUT NIVEAU

Après un millésime 2021-2022 parfaitement réussi, ponctué par une qualification en Ligue des champions et un rêve du scudetto finalement brisé, Anguissa est reparti sur les mêmes standards cette saison. En guise de preuve, sa moyenne de notes (où ça ?) : 6,50 en 21-22, 6,50 en 21-23. Pas gagné quand on connaît la façon de noter de nos confrères transalpins. Dans une équipe qui a fait peau neuve l'été dernier, il fait désormais partie des tauliers. A Naples, Zambo ne semble plus être qu'un lointain parent de celui souvent moqué à l'OM, notamment pour son contrôle raté sur le premier but de l'Atlético de Madrid lors de la finale perdue de C3 en 2018. Là-bas, sur la côte amalfitaine, on le respecte autant qu'on l'aime.


Lire la suite ici

0 commentaire

Comments


originale.png
Newsletter: Déjà 3'000 inscrits!
Recevez chaque jour par email, les actus Camerinfos à ne pas manquer!
bottom of page