Gaine amincissante au rabais
Votre masque à petit prix sur masquemali

JUNIOR ZOGO : « CABRAL LIBII EST UNE FABRICATION DE L’ENTOURAGE PROCHE DU PRÉSIDENT PAUL BIYA »

Le commissaire Junior Zogo a une dent extrêmement dure contre l’honorable Cabral Libii. Il soutient que ce dernier avait été fabriqué par l’entourage proche du Président Paul Biya.



Junior Zogo n’a pas consacré moins de 15 minutes samedi dernier lors d’un direct sur sa page Facebook, rien que pour jeter en pâture le président national du PCRN, député à l’Assemblée Nationale.


L’ancien commissaire révoqué de la police camerounaise en 2006, et exilé en France, dit ne pas comprendre comment un personnage comme Cabral Libii, sorti de l’anonymat est aujourd’hui hissé à l’Assemblée Nationale et ne rêve que d’une seule chose : Devenir le 3e président de la république du Cameroun.


Sans ambages, Junior Zogo, révèle que Cabral Libii veut déjà se détourner de la mission qui lui avait été assignée par l’entourage proche du Président Paul Biya, à savoir, être un « opposant de compromis », pour damer le point aux vrais opposants.


« Vous serez surpris que ce monstre qu’on a fabriqué et qui n’a que bénéficié des "passes trois", soit candidat à la présidentielle de 2025…Il est devenu trop prétentieux» s’insurge-il.

Junior Zogo en veut particulièrement à Cabral Libii, parce que, dit-il, au moment où l’attention est focalisée sur les autres, il se fraie calmement un chemin pour évoluer, et ne rêve que d’une seule chose, conquérir le pouvoir suprême en 2025.


Autant je combats Maurice Kamto, autant je combats Cabral Libii


L’ancien membre de la BAS qui a prêté allégeance aux Patriotes Pro-Biya, soutient avec force qu’il combattra jusqu'à la dernière énergie Cabral Libii. « Il ne sera jamais mon président, il n’a ni le parcours qu’il faut pour être président, ni l’étoffe», jure-t-il.


Double Nationalité


Le commissaire Zogo, français de nationalité, en veut aussi aux autorités Camerounaises, qui ont, selon lui, refusé à dessein de reconnaitre la double nationalité, dans l’unique but d’exclure les digne fils du Cameroun comme lui de la gestion des affaires du pays, ceci au détriment des « médiocres » comme des Cabral Libii.


«Tant que la diaspora ne sera pas apaisée, le Cameroun aussi ne le sera pas. Fabriquer les opposants de pacotilles ne changera rien…Nous n’allons pas accepter d’être gouverner par des ordures, alors que des gens qui peuvent animer le débat politique et porter très haut les couleurs du Cameroun sont bloqués hors du pays », Balance Junior Zogo.

« Tant que ces médiocres vont émerger, la diaspora ne laissera pas le Cameroun tranquille », avertit-il.


« Au moment où nous nous battons pour sauver la patrie, les rigolos se fraient le chemin…Nous allons continuer à soutenir le président Paul Biya et sa politique. Mais, ces gens dans l’entourage qui ont fabriqué des opposants médiocres n’auront jamais notre soutien.», poursuit Zogo.


« Nous n’accepterons plus que des gens comme Cabral Libii, sortis de l’université avec à peine la licence, soient propulsés à l’Assemblée Nationale, alors que nous, dignes fils du Cameroun sommes bloqués à l’étranger parce que vous refusez de reconnaitre la double nationalité…ça ne passera plus », fulmine-t-il.


Pour finir, celui qui avait claqué la porte à BAS qu’il soupçonnait d’être à la solde de Maurice Kamto, déclare avoir formulé lors du Grand Dialogue National des recommandations pour apaiser, entre autres :« La reconnaissance de la double nationalité, un haut conseil des camerounais de l’étranger qui aura rang d’un secrétaire d’Etat. Une loi d’amnistie pour les activistes camerounais n’ayant pas commis des crimes de sang, à travers une commission vérité justice et réconciliation».


Source: 237actu.com

originale.png
Copie de Bleu et Orange Illustré Sensibi
Gaine amincissante
Gaine AuRabais

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© CamerInfos.net 2019