top of page

Kribi : un conducteur de mototaxi tue son client à coup de couteau

La scène macabre a eu lieu ce mardi 26 mars 2024 aux environs de 19h 30 minutes. Les populations expriment leur ras le bol pour la manifestation de la vérité dans cette affaire.



Mauvaise nouvelle qui vient de KribiKribi est une ville côtière du Cameroun, station balnéaire réputée pour ses plages de sable blanc et son port de pêche. Chef-lieu du département de l’Océan dans la région du Sud. Selon nos confrères de Construire Essemble, Nzie Jean Claude Ruphin est actuellement couché à la morgue de l’hôpital de district de Kribi, après avoir   reçu trois coups de couteau hier soir aux environs de 19h 30 mn par le conducteur de la moto qui le transportait au retour de son boulot qu’il effectuait dans une société de sous traitance au port autonome de Kribi.


« Jean Claude a stoppé une moto au centre-ville, pour le domicile familial au quartier Dombè, entrée Koumba il dit alors au mototaximan qu’il a 200 FCCFA dans 500 FCFA. À quelques mètres de chez lui, le conducteur de la moto a dit qu’il ne peut plus continuer  malgré la fatigue, Jean Claude lui a tendu 500 FCFA  le conducteur de la moto de dire je n’ai pas la petite monnaie ce qui a provoqué une vive discussion entre  les deux. Une jeune dame (la voisine) qui revenait de la ville ayant pris connaissance du problème,  a donné 200  FCFA au conducteur de la moto pour taire la querelle. Malgré cette action les deux ont continué à se quereller, jusqu’au point où la bagarre a déclenché », poursuit construire au pays.


Ce matin, les jeunes du quartier ont barricadé la route pour exprimer leur mécontentement un jeune à la fleur de l’âge meurt  d’une manière lâche


 Selon les témoignages,  le conducteur de la moto qui laissait apparaître le visage d’un wadjo est allé retirer le couteau sur sa Moto le jeune Éric voisin de Jean Claude, qui a séparé la bagarre a reçu un coup de poignard à la main le conducteur de la Moto ayant le champ libre, s’est jeté alors sur  jean Claude,  et lui a administré trois coups de couteau devant une foule impuissante où il va finir par fuir avec la Moto en montant sur le jeune Jean Claude comme dans un film des assassins il reste introuvable.


Un crime n’est jamais parfait selon une source policière, un téléphone a été retrouvé sur les lieux du crime il serait celui de cet assassin. Ce matin, les jeunes du quartier ont barricadé la route pour exprimer leur mécontentement un jeune à la fleur de l’âge meurt  d’une manière lâche. Au domicile familial, la mère de Jean Claude qui avait à peine 33 ans est inconsolable une enquête est en cours, peut-on lire.


0 commentaire

コメント


originale.png
Newsletter: Déjà 3'000 inscrits!
Recevez chaque jour par email, les actus Camerinfos à ne pas manquer!
bottom of page