reparation cuir au rabais
reparation cuir
Bluetooth voiture
Chargeur sans fil

L'hydroxychloroquine autorisée (mais encadrée) en traitement du Covid-19

CORONAVIRUS - La fin d’une controverse autant sanitaire que politique? Quoi qu’il en soit, un décret “prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire”, publié au Journal officiel ce jeudi 26 mars, autorise la prescription de l’hydroxychloroquine contre le coronavirus, ce traitement défendu par le professeur Didier Raoult

“L’hydroxychloroquine et l’association lopinavir/ritonavir peuvent être prescrits, dispensés et administrés sous la responsabilité d’un médecin aux patients atteints par le covid-19, dans les établissements de santé qui les prennent en charge, ainsi que, pour la poursuite de leur traitement si leur état le permet et sur autorisation du prescripteur initial, à domicile”, détaille le décret.


“Il n’y a pas d’élargissement des cas qui sont pris en compte. Ce décret ne change rien à ce qui avait été décidé avant et ne déroge pas à la dernière prise de parole d’Olivier Véran sur le sujet”, prévient-on du côté du ministère de la Santé. 


Sur Twitter, Didier Raoult s’était pourtant félicité de ce qu’il présente comme une avancée du dossier. “Merci à Olivier Véran pour son écoute”, a tweeté l’iconoclaste spécialiste marseillais. 


“Erreur d’interprétation” 


Plusieurs responsables politiques ont également salué cette décision, à l’image de Christian Estrosi (qui ne cesse de promouvoir ce traitement dans les médias) ou de plusieurs parlementaires LR, comme les députés Éric Diard et Julien Aubert ou encore Bruno Retailleau, président des républicains au Sénat. 


“Tout ceci est basé sur une erreur d’interprétation”, prévient encore l’entourage d’Olivier Véran, qui insiste: “la situation n’a pas changé depuis la parution du décret”. 

Autre mesure figurant dans le décret, l’interdiction d’exportation de ce traitement “afin de garantir l’approvisionnement approprié et continu des patients sur le territoire national, en officines de ville comme dans les pharmacies à usage intérieur”. Une précaution soulignant que le gouvernement considère donc l’hydroxychloroquine comme l’une des réponses thérapeutiques à la crise sanitaire du coronavirus. 




originale.png
Votre montre connecté sur aurabais.com
reparation_cuir auarabais
aurabais
support téléphone

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© CamerInfos.net 2019