top of page

La Fecafoot aurait donné des consignes aux clubs européens de fermer la porte à Marc Brys

Cette manœuvre vise apprend-on  à discréditer la tournée européenne du nouveau patron du banc de touche camerounais. Difficile pour le moment de savoir si ces clubs européens vont respecter ces consignes de « boycott », du belge de 62 ans.



Ce n’est pas pour demain la fin des querelles au sein du football camerounais. Alors que Marc Brys, le nouveau sélectionneur – entraineur des Lions Indomptables a entrepris depuis hier jeudi, une tournée de prise de contact en Europe avec certains Lions Indomptables, certaines sources soutiennent que la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) a écrit à certains clubs européens pour barrer la voie au belge.

« La fédération aurait entrepris des manœuvres auprès de plusieurs clubs européens où évoluent des internationaux camerounais, afin de faire obstruction à Marc Brys actuellement en tournée de prise de contact avec les joueurs. Selon des informations parvenues à notre rédaction, plusieurs clubs auraient reçu des consignes particulières afin de « fermer les portes » au Sélectionneur des Lions Indomptables », note la page sportive Cfoot.


Il avait d’ailleurs annoncé la nomination sous 72 h de son staff. Une semaine quelques jours plus tard, rien n’a toujours était fait


« Nyandom a écrit à plusieurs clubs dans lesquels évoluent nos joueurs, pour ne pas recevoir Le nouveau Coach des Lions Marc Brys », écrit également sur le sujet, le lanceur d’alerte Shance Lion.   « Qui l’a d’abord mis en mission ? Quelle entité a le droit de valider le plan de travail d’un sélectionneur ?  Commençons par se poser les bonnes questions », commente pour sa part, l’ancien journaliste de Canal 2 International Marc Chouamo Ngangoum.


Marc Brys a été nommé sélectionneur des Lions Indomptables le 2 avril 2024 par Narcisse Mouelle Kombi, le ministre des Sports et de l’éducation physique ceci, au respect des directives de Paul Biya, le président de la République du Cameroun. Depuis lors,  il est contesté par Samuel Eto’o, le président de la Fecafoot, qui estime n’avoir pas été consulté. Il avait d’ailleurs annoncé la nomination sous 72 h de son staff. Une semaine quelques jours plus tard, rien n’a toujours était fait.

0 commentaire

Comments


originale.png
Newsletter: Déjà 3'000 inscrits!
Recevez chaque jour par email, les actus Camerinfos à ne pas manquer!
bottom of page