reparation cuir au rabais
reparation cuir
Bluetooth voiture
Chargeur sans fil

Laurent Esso veut négocier avec des détenus du MRC

Le Président français a continué de mettre la pression sur le président camerounais. Selon les informations, une délégation du ministère de la justice a rendu visite à Rosange Njimegni et cie à la prison de Bangangté.

Lors de son interpellation par un activiste camerounais en marge du salon de l'agriculture en France, le président Macron avait laissé entendre qu'il mettait la pression sur le régime de Yaoundé pour mettre fin aux crises multiples qui minent le pays. L'activiste Calibri Calibro avait également cité le nom de Rosange Njimegni cette militante du MRC qui croupie en prison avec d'autres militants de son parti pour avoir appelé leurs militants à boycotter les élections. Le président Macron avait alors demandé une liste des prisonniers politiques qu'il fallait libéré. Nous apprenons par une source généralement bien informé que cette militante du MRC a bel et bien reçu une délégation du ministère de la justice peut-être pour une libération prochaine. Une éventualité que Me Pensy, un avocat et cadre du RDPC ne voit pas d'une mauvais oeuil. En effet, interrogé sur Equinoxe soir sur quelle loi maintenait ceux-ci en prison, l'avocat a clairement affirmé qu'il y a certaines personnes qui posent des actes pour montrer au président qu'il le soutienne; Des actes qui desservent en réalité le régime; ceux ci soutiennent en réalité le président comme la corde soutien le pendu selon lui.


Source: cameroonweb.com

originale.png
Votre montre connecté sur aurabais.com
reparation_cuir auarabais
aurabais
support téléphone

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© CamerInfos.net 2019