reparation cuir au rabais
reparation cuir
Bluetooth voiture
Chargeur sans fil

Libye : une journaliste américaine réussit à filmer une vente aux enchères de migrants

Des journalistes de la chaîne américaine CNN ont réussi à filmer en caméra cachée une vente d'êtres humains en Libye. La scène se déroule la nuit. Les esclaves y sont vendus environ 400 euros.

-"La vente est-elle terminée ?"

-"Oui, c’est fini"

-"Combien de personnes ont été vendues ?"

-"Douze"

Cette scène surréaliste a été filmée par une journaliste de CNN non loin de Tripoli, la capitale libyenne, en caméra cachée. Lors d’une vente aux enchères, la nuit, des trafiquants ont proposé des migrants à l’achat, principalement des Africains subsahariens. Les prix avoisinent les 700 dinars libyens pour les hommes (environ 450 euros). Ce tarif se négocie en fonction de la santé et de la corpulence des esclaves.


La vidéo de CNN est un témoignage rare d’une odieuse réalité : depuis plusieurs mois, plusieurs migrants ayant contacté la rédaction d’InfoMigrants ont mentionné ces marchés aux esclaves, notamment dans la ville de Sabah, dans le centre du pays.

Aucun d’entre eux n’a pu filmer ces ventes, les téléphones portables étant confisqués par les trafiquants la plupart du temps. Aucun d'entre eux n'a osé prendre le risque, tant les conséquences sont grandes."Si on nous surprend à filmer, on nous tuera", avait confié à InfoMigrants un migrant soudanais recueilli sur l’Aquarius, le bateau humanitaire en Méditerranée, en mai dernier. L’homme a juré avoir été vendu contre une centaine de dollars par des passeurs en Libye, avant de réussir à s’enfuir. "Un jour, pendant une vente, un homme à côté de moi a été abattu d’une balle dans la tête. L’acheteur voulait tester un revolver qu’il voulait acheter".


"Ils nous vendent comme si vous alliez au marché acheter des tomates"



Prince*, un migrant camerounais nous avait également envoyé une vidéo expliquant comment des "hommes en uniforme" se livraient à ce trafic d’êtres humains. "Ils nous vendent comme si vous alliez au marché acheter des tomates". Selon Prince, des ventes aux enchères ont également lieu dans des prisons à Tripoli et à Sabratah.

originale.png
Votre montre connecté sur aurabais.com
reparation_cuir auarabais
aurabais
support téléphone

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© CamerInfos.net 2019