top of page

LIGA - APRÈS SON TRIPLÉ FACE AU CELTA VIGO (5-2) : "BENZEMA EST À LA FOIS CHEF D’ORCHESTRE ET...

LIGA – Dans un match mal embarqué face au Celta Vigo, le Real Madrid a pu compter sur un Karim Benzema de gala pour son grand retour au stade Santiago-Bernabéu (5-2). Auteur d’un triplé, le Français a confirmé sa forme étincelante en ce début de saison. Sans que cela ne surprenne grand monde dans la capitale espagnole.



En l’espace d’une semaine, Karim Benzema a retrouvé ses deux maisons. Mardi, avec les Bleus, c’est le Groupama Stadium qui lui a offert une ovation méritée pour son retour dans la ville qui l’a vu grandir et naître aux yeux du monde. Dimanche, avec le Real, c’est son jardin chéri du stade Santiago-Bernabéu que le Français a retrouvé. Les deux fois, Benzema a gagné. Mais face au Celta Vigo (5-2), il s’est surtout offert un triplé aussi rare qu’impressionnant, témoignant de sa confiance folle en ce début de saison.

Alors que le Real avait mal démarré ce match, synonyme de retrouvailles avec son stade historique après dix-huit mois d’exil au Alfredo-Di-Stefano, KB9 a enfilé à nouveau sa cape de sauveur madrilène.


D’abord en égalisant en première intention, en touchant la transversale, après une belle remise de Federico Valverde (1-1, 24e). En s’envolant, ensuite, dans le ciel de Bernabéu pour encore remettre le Real dans le droit chemin pour marquer de la tête, une spécialité pour lui désormais (2-2, 46e). En transformant, enfin, un penalty pour signer un triplé et clore la marque (5-2, 87e). Un condensé parfait du niveau de confiance stratosphérique qui l’habite depuis de longues semaines désormais.


5 BUTS, 4 PASSES EN… 4 MATCHES

Après coup, en bon capitaine, il a tenu à ne pas tirer la couverture à lui. "C'est une soirée spéciale pour nous, les supporters ont tout donné pour nous et ça a porté ses fruits en deuxième période, a-t-il expliqué. Pour ma part, je me sens bien, j'ai le soutien de mon entraîneur, de mon président, mes coéquipiers et les supporters, donc si je peux aider avec des buts et des passes décisives, tant mieux."

Depuis le début de saison, Benzema n’a pas aidé le Real. Il l’a porté, tout simplement. En 4 matches, il a déjà marqué 5 fois et offert 4 passes décisives, dont une offrande pour Vinicius ce dimanche. On n'avait plus vu ça à la Casa Blanca depuis la saison 2014-2015 de Cristiano Ronaldo. Alors, tout le monde raide dingue de KB9 ? Oui, mais à Madrid, de Butragueño aux quotidiens de la capitale, c’est devenu une telle habitude qu’on préférait disserter sur d’autres sujets dimanche. Sur les progrès tonitruants du jeune Brésilien face au but notamment.


Comme si Carlo Ancelotti avait pris le pli, l’Italien ne s’est pas montré très loquace concernant sa star. "La puissance offensive fut impressionnante, s’est d’abord contenté de répondre Carletto sur son trident de devant. Il faut en profiter. Benzema, Vinicius et Hazard ont très bien combiné en attaque ce soir". Alors, rideau ?


MAINTENANT QU’IL EST SEUL RESPONSABLE, IL EXPLOITE TOUT SON POTENTIEL


Sur AS, si Vinicius était sur toutes les bouches, on n’oubliait pas cependant de rendre hommage à KB9. "Benzema s’est encore affirmé un peu plus comme la star de cette équipe, c’est compliqué de lui faire de l’ombre, estimait ainsi Alfredo Relaño, président d'honneur du quotidien. Il fait partie des plus grandes stars du monde et met beaucoup de buts. Ce n’est pas tant qu’il s’est sacrifié pour CR7 à l’époque, c’est surtout qu’il ne mettait pas forcément l’énergie qu’il met maintenant. Maintenant qu’il est seul responsable, il exploite tout son potentiel, qui est énorme".

"Benzema est à la fois chef d’orchestre et soliste de guitare, estimait dans une jolie métaphore Alvaro Benito, éditorialiste chez AS et madridista depuis toujours en tant que joueur et entraîneur. Son évolution m’a beaucoup surpris". Désormais, plus personne ne semble ébahi face aux prestations du Français. La marque des géants.

0 commentaire

Comments


originale.png
Newsletter: Déjà 3'000 inscrits!
Recevez chaque jour par email, les actus Camerinfos à ne pas manquer!
bottom of page