top of page

MAFIA AUTOUR DES MATCHS DE PRÉPARATION DES LIONS INDOMPTABLES POUR LA COUPE DU MONDE AU QATAR



Les services de sécurité et de renseignement doivent certainement être informés des magouilles dans lesquelles ont trempé des responsables qui tournent aujourd’hui autour des lions indomptables du Cameroun dans le cadre des préparatifs de la coupe du monde.


Raison pour laquelle la FECAFOOT de Samuel ETO’O n’a pas reçu les 14 milliards Fcfa qu’elle réclamait. Une prudence qui s’explique par une somme d’informations de nature à donner le tournis à plus d’un.


Par exemple, sur les affiches des matchs amicaux des Lions (Panama et Jamaïque) publiées par la FECAFOOT, figure une société appelée ONEGOALPRO. Étrangement, cela rappelle la société offshore ONEALLSPORTS choisie par la FECAFOOT pour habiller les lions indomptables. Mais passons.



ONEGOALPRO est une société détentrice d’une Licence FIFA d’agent de matches qui gère de A à Z tous les aspects liés aux matches, partant de la mise à disposition des sparrings partners, à la logistique de match via le transport, l’hospitalité, la sécurité, les services médias, la billetterie, la publicité, la distribution et les opérations diverses du jour de match.

Ainsi, la FECAFOOT a confié à une société privée l’organisation des matchs de préparation de la coupe du monde au Qatar 2022. C’est donc cette société qui encaissera tout l’argent des matchs.


Ce qui est intéressant, c’est qu’à la tête de cette société se trouve un certain JOE KAMGA. Un camerounais d’origine ayant acquis la nationalité belge. Également agent de joueurs, c’est un ami fidèle et de longue date du président de la FECAFOOT, Samuel ETO’O alias Dadis Camara alias le Libérien.


Le hic, c’est que ce dernier est impliqué dans un scandale de détournement au Kenya. En effet, Joe Kamga était l'homme chargé de dépenser près de la moitié des 244 millions de shillings ( 1 milliard 358 millions Fcfa) que le gouvernement kenyan avait mis de côté pour les préparatifs des Harambee Stars à la Coupe d'Afrique des Nations 2019. Pour la seule étape des préparations en France, Joe Kamga avait perçu 590 millions Fcfa avant de prendre le Sissongho. Cette affaire a déclenché un scandale au Kenya, lequel a précipité le départ du coach français de l’équipe nationale du Kenya de l’époque qui était… Sebastien Migne.

Sebastien Migne a rapidement quitté le Kenya en 2020, abandonnant même sa famille sur place. Et pour cause, lorsque le scandale éclate au Kenya, un pays qui mène alors une lutte acharnée contre la corruption, l’on découvre très rapidement que c’est Sebastien Migne qui avait imposé à la fédération Kenyane de Football, Joe Kamga pour organiser la préparation de l’équipe nationale kenyane.



Plus grave, aucun appel d’offre compte tenu du fait qu’il s’agissait de l’équipe nationale kenyane et de l’argent du contribuable Kenyan, n’avait été passé pour recruter une société privée pour organiser les préparations de l’équipe nationale pour la CAN.

Comme Sebastien Migne, Joe Kamga n’a plus jamais remis les pieds au Kenya.

Comme par hasard, lorsque Samuel ETO’O, ami de l’agent de joueurs JOE KAMGA, débarque à la FECAFOOT, le staff des lions indomptables est immédiatement éjecté. Sébastien Migne qui était au chômage en France après son départ précipité du Kenya est nommé Coach adjoint des lions indomptables.


Quelques mois après, au moment où les lions indomptables préparent le mondial au Qatar 2022, l’organisation des préparatifs est confiée à une société privée, celle de l’ami de Migne et ETO’O: JOE KAMGA.

Le piège se referme donc sur l’argent des Lions indomptables du Cameroun. Bonjour les dégâts.


Source : Boris Bertold

0 commentaire

Comments


originale.png
Newsletter: Déjà 3'000 inscrits!
Recevez chaque jour par email, les actus Camerinfos à ne pas manquer!
bottom of page