Gaine amincissante au rabais
Votre masque à petit prix sur masquemali

Manaouda Malachie : 28 010 cas confirmés de Covid-19 au Cameroun

En prélude au Championnat d’Afrique des nations (Chan) qui se tient le 16 janvier 2021 au Cameroun, le ministre de la Santé publique a donné un point de presse ce jeudi 14 janvier 2021 à Yaoundé où il parle de la situation épidémiologique du coronavirus au Cameroun.


Dans sa sortie, le patron de la Santé publique au Cameroun donne des directives à suivre, notamment dans les débits de boisson et autres. Il rassure néanmoins que toutes les conditions sont prises pour protéger les différentes délégations qui ont fait le déplacement pour le Cameroun, à l’occasion de cette compétition. Merci de lire l’intégralité de la sortie de Manaouda Malachie.


Mesdames, Messieurs


La situation épidémiologique à ce jour fait état de 28 010 cas confirmés dont 694 cas actifs. A cette date, 107 personnes sont hospitalisées dans nos unités de prise en charge dont et 08 sous oxygène. Depuis la survenue de la pandémie du Covid-19 dans notre pays, 26 861 personnes ont pu être guéries et malheureusement 455 décès ont été enregistrés. L’analyse des statistiques fait ressortir un taux de létalité de 1,6%.

Le taux de sévérité est de 1,15% pendant que le taux d’occupation des lits est de 3,3%. Comme vous avez pu le constater, notre courbe d’évolution de la maladie présente une légère remontée des cas d’infection au cours de la dernière dizaine du mois de décembre. Cette situation s’explique par le relâchement des populations dans l’observance des mesures barrières pendant cette période consacrée aux festivités de fin d’année.


La campagne intensive de sensibilisation organisée par nos structures, de même que l’ensemble des partenaires ainsi que les départements ministériels impliqués dans cette lutte contre la propagation du Covid-19 a eu pour effet d’éviter une explosion des cas de contamination, précisément au moment où de nouvelles souches du virus sont en circulation sur le continent.


C’est d’ailleurs dans cette optique d’enrayer toute possibilité d’importation des cas que le dispositif de veille sanitaire a été renforcé, notamment aux postes de santé aux frontières. Les tests de dépistage sont systématiquement effectués aux frontières terrestres sur les voyageurs. Leurs bagages tout comme les marchandises sont désinfectées avant d’être admis sur notre territoire.


Il en est de même du transport maritime. En ce qui concerne le trafic aérien, le protocole sanitaire élaboré et soumis aux compagnies de transport aérien fait l’objet d’un contrôle rigoureux. Dans les aéroports, un dispositif spécifique permet de connaitre le statut de chaque passager souhaitant entrer dans notre pays.


A l’atterrissage de chaque appareil, il est procédé à une désinfection systématique des bagages et même des passagers. Ensuite, les opérations de vérification de validité de test Covid-19, de dépistage et de prise en charge gratuite des cas positifs éventuels sont menées.

Par ailleurs, sur la base de stratégie 3 T (Track, Testing and Treat), les opérations de testing se poursuivent au sein de nos différentes communautés, sur l’ensemble du territoire national. L’enjeu est de maintenir une veille sanitaire à son niveau optimal aux frontières, en procédant à une recherche continue des cas éventuels à l’intérieur du pays, en vue de démanteler, au plus tôt, toute constitution des foyers possibles de contaminations. L’évaluation régulière de ces activités nous permet d’ajuster, au besoin, les opérations menées, en continue, par les personnels soignants à tous les niveaux de la pyramide sanitaire.


Mesdames et Messieurs


Comme je vous le disais plus haut, notre pays a le grand privilège d’accueillir pendant plus de trois (03) semaines le Championnat d’Afrique des Nations de Football dont le coup d’envoi sera donné samedi 16 janvier prochain au stade Ahmadou Ahidjo, à travers la rencontre qui oppose l’équipe du Cameroun à celle du Zimbabwe. Certes, cette compétition qui célèbre la bravoure, la combativité et l’excellence juvénile est un moment exceptionnel de brassage, de partage et d’échange autour du jeu. Les qualificatifs ainsi accolés à cet événement lui consacrent l’appellation de « Fête du football ».


Cependant, vous le savez tous autant que moi que le contexte dans lequel se déroule cette compétition est celui de la poursuite de la lutte contre la propagation du Covid-19. D’autant que l’actualité des dernières semaines nous enseigne que de nouvelles souches apparues dans d’autres pays en occident, en Amérique et même sur notre continent continuent de décimer des vies humaines. Une situation qui nous appelle à une prudence extrême et un respect rigoureux des mesures barrières éditées par l’OMS et le Gouvernement.

Dans le cadre de cette compétition, des dispositions spéciales ont été prises pour garantir la sécurité sanitaire des différentes catégories de participants. Concernant l’opération de dépistage des participants à la compétition, ils sont testés au niveau de l’aéroport et transférés dans les Centres spécialisés de Prise en charge, notamment à l’ancien ORCA pour ce qui est de Yaoundé.


De plus, des équipes multidisciplinaires sont affectés sur les sites d’hébergement des officiels de la CAF, des joueurs, des encadreurs, des administratifs, des journalistes afin d’effectuer des prélèvements et la désinfection des lieux suivant un planning précis. Les volontaires et autres acteurs impliqués dans la compétition, quant à eux, se feront tester dans les sites de prélèvement aménagés au niveau du stade omnisport et au Palais polyvalent des Sports.

Il est acquis que le transport des échantillons vers les laboratoires soit assuré par des véhicules de la Croix Rouge, pour une meilleure fluidité et sécurité dans leur gestion. Il est important de rappeler que les autres sites de prélèvements situés au niveau des Districts de santé seront opérationnels, durant toute la période de la compétition, pour assurer la continuité des activités de testing pour les populations.


Ces dispositions portant sur le volet sanitaire de la compétition viennent en renfort aux mesures arrêtées au plan international et africain relatives à la prévention de la propagation du Covid-19 adaptées au sport collectif et notamment au football. Ces mesures concernent la phase d’avant compétition au cours de laquelle les acteurs principaux pressentis au spectacle bénéficient d’un suivi médical strict. Elles portent également un intérêt sur le comportement des acteurs sur l’aire de jeu, tout comme les gradins, les cabines de reportages. Des spécifications sont aussi indiquées au sujet de la manipulation et de la désinfection des objets fréquemment utilisés.


Mesdames, Messieurs


La première victoire de l’organisation de cet événement est la lutte contre la propagation du virus. Cela nécessite l’implication active de tous les acteurs impliqués. L’un des acteurs essentiels de la chaine des acteurs est le public constitué des supporters que nous sommes presque tous. Que ce soit dans les gradins, les Fans Zones, dans le petit bar du quartier, nous devons garder à l’esprit le respect des mesures barrières essentielles : le port obligatoire du masque de protection, la distanciation physique et l’hygiène régulière des mains. Nous devons respecter les espacements entre les places assises dans les gradins, respecter les distances physiques devant les guichets.


A cet effet, nous exhortons les tenanciers de débits de boisson accueillant le public pour le visionnage des rencontres de disposer des dispositifs de lave-mains ou des gels hydro-alcooliques.

Cet ensemble de dispositions doivent être respectées pour favoriser un déroulement adéquat du Championnat d’Afrique des Nations de Football, mais aussi garantir la santé de nos populations et de nos hôtes.


Source:actucameroun


1 vue0 commentaire
originale.png
Copie de Bleu et Orange Illustré Sensibi
Gaine amincissante
Gaine AuRabais

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© CamerInfos.net 2019