top of page

Massacre de Ngarbuh: voici enfin les noms des 23 personnes tuées

Une coalition des organisations de la société civile pour les droits de l’homme et paix vient de publier ce 25 février un rapport qui accable l’armée camerounaise.

Il s’agit d’un document de 18 pages qui relate le drame survenu à Ngarbuh, le 14 février 2020. Initiative de plusieurs organisations de la société civile qui travaillent dans le nord-ouest et le sud-ouest Cameroun. Sous forme d’une coalition, le rapport présente les détails du massacre de Ngarbuh, bourgade logée dans le nord-ouest Cameroun. Pour cette coalition, « l’opération consiste, entre autre, à brûler et à tirer partout », rapporte Cyrille Rolande Bechon, secrétaire permanente de ladite coalition. Ceci, devant la presse ce 25 février 2020. Yaoundé parle de 5 civils tués, notamment, une femme et un enfant, la coalition vient de publier une liste des victimes de cette attaque. On y compte 23 morts. Personnes décédées Il s’agit de la Famille Sika, tous les 7 morts, Sika Ibrahim (père) 45 ans, Sika Assana (mère enceinte), Sika Amsa- 9 ans, class 4, Sika Alima 7 ans, class 3, Sika Yamsi 6 ans, class 3, Sika Yasimiratou 12 ans, class 6, Sika Soliatou 5 ans, class 1. Il y a également, Kwecheri Gladys et 8 autres victimes de sa famille, toutes mortes. Shey Diana- 15 ans, class 6, Shey Midian 13 ans, class 6, Shey Jude – 9 ans, class 3, Shey Tracy 5 ans, class 1, Shey Cynthia 6 ans class 2, Mary Angel – 4 ans, école maternelle publique, Berinyuy 5 mois et Janet Ya’a 45 ans. La coalition cite dans cette lancée, la famille de Pa Abdulai Sunjo 80 ans. Muamshatu 30 ans mais aussi, la famille de Pa Alidu Bah 75 ans et Kinyui, femme 60 ans, sans oublié Mubela, femme 7 ans.

0 commentaire

Коментарі


originale.png
Newsletter: Déjà 3'000 inscrits!
Recevez chaque jour par email, les actus Camerinfos à ne pas manquer!
bottom of page