top of page

Maurice Kamto adresse un message spécial aux populations du Nord-Ouest et du Sud-Ouest

Le président du MRC, Maurice Kamto a adressé un message spécial aux populations du Nord-Ouest et du Sud-Ouest dans le cadre des opérations d’inscription sur les listes électorales.



Dans son message publié ce jeudi 18 avril, Maurice Kamto a appelé les populations du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun à se joindre à la mobilisation générale en cours dans le cadre des inscriptions sur les listes électorales. Pour le leader du MRC, ce n’est que par la voie des urnes que le peuple pourra décider de son avenir.

Conscient de la situation sécuritaire dans les régions anglophones, Maurice Kamto réitère la position de son parti qui s’oppose au séparatisme. « Cette position rejette le séparatisme qu’elle considère comme une réaction extrême, bien que compréhensible, à l’autisme, la brutalité et le recours à la force du pouvoir en place face à vos revendications qui étaient tout à fait légitimes à la base », a écrit l’universitaire.


MESSAGE SPÉCIAL AUX POPULATIONS DES RÉGIONS DU NORD-OUEST ET DU SUD-OUEST AU SUJET DES INSCRIPTIONS SUR LES LISTES ÉLECTORALES D’ELECAM POUR LES ÉLECTIONS PRÉVUES EN 2025.


Chers frères et sœurs du Nord-ouest et du Sud-ouest, les conséquences humaines, matérielles et psychologiques de la guerre civile en cours dans les deux régions de notre pays, le Cameroun, depuis bientôt huit ans sont désastreuses.

Le MRC a une position politique constante et publiquement connue sur ce drame national. Cette position rejette le séparatisme qu’elle considère comme une réaction extrême, bien que compréhensible, à l’autisme, la brutalité et le recours à la force du pouvoir en place face à vos revendications qui étaient tout à fait légitimes à la base. Notre position inchangée depuis le début de la crise est que ce n’est pas par les armes ou dans une confrontation armée entre l’Armée nationale et les groupes armés séparatistes que pourront être résolus efficacement et durablement les problèmes politiques légitimes des Anglophones, car, faut-il le rappeler, ces problèmes sont la conséquence de la mauvaise gestion politique de la Réunification.


Pour le MRC dont les convictions fédéralistes ont été clairement affirmées au fil de l’évolution du conflit, c’est à travers la Justice, un Dialogue Inclusif ouvert à tous, y compris aux groupes armés, et traitant de la question centrale de la forme de l’État que nous pouvons reconstruire ensemble la paix dans notre pays et poser des fondations solides à notre histoire commune.


Depuis 2019, des centaines de nos militants, Otages Politiques du régime en place, paient, aux côtés de centaines de prisonniers politiques Anglophones, un lourd prix pour cette position politique. Comme certains prisonniers politiques Anglophones, des Otages Politiques du MRC sont morts dans des conditions inhumaines dans les prisons ou en dehors pour leurs opinions.

Outre le choix par les électeurs du rejet ou du maintien de la gestion dictatoriale, kleptocratique et irresponsable du pays par le régime RDPC, l’un des enjeux majeurs des prochaines élections dans notre pays sera la qualité de l’offre politique des partis et des candidats pour une résolution en profondeur de l’épineuse question du retour de la paix dans les régions anglophones.


Sur ce point particulier, les électeurs auront à choisir entre le projet de Paix par la Justice au terme d’un vrai Dialogue Inclusif traitant de tous les sujets politiques importants et notamment de la forme de l’État, porté par le MRC, et celui de la solution militaire, du maintien de la centralisation, du refus de la justice et de l’arrogance étouffante que le pouvoir-RDPC impose à notre pays.


Afin de vous donner le pouvoir citoyen d’imposer votre choix lors de ces élections cruciales pour la paix, la stabilité et l’avenir de notre pays, il vous faudra impérativement être inscrits sur les listes électorales D’ELECAM, aller voter le moment venu, surveiller et défendre vos votes. C’est pourquoi je vous invite, chers frères et sœurs des régions anglophones meurtries et endeuillées, les déplacés internes et externes de ces régions, les membres de la diaspora à aller massivement vous inscrire sur les listes électorales, afin qu’ensemble, le moment venu, par notre vote massif, nous allions prendre démocratiquement le contrôle du Parlement et des Mairies, et mettre fin à 43 ans de règne de Monsieur Paul BIYA par un vote-sanction et sans appel lors de l’élection présidentielle.

Joignez-vous à la mobilisation générale pour les inscriptions sur les listes électorales, à cette dynamique formidable animée par la soif de changement que chacun peut observer à travers notre pays et dans sa diaspora.


Fait à Yaoundé le 18 avril 2024

Pr Maurice KAMTO, Président National du MRC.

0 commentaire

Comments


originale.png
Newsletter: Déjà 3'000 inscrits!
Recevez chaque jour par email, les actus Camerinfos à ne pas manquer!
bottom of page