reparation cuir au rabais
reparation cuir
Bluetooth voiture
Chargeur sans fil

Présidentielle en Côte d’Ivoire : Retrait de Ouattara, un boulevard pour Guillaume Soro ?

En Côte d’Ivoire, les réactions s’enchaînent après que le président Alassane Ouattara a annoncé qu’il ne se présentera pas à la présidentielle d’octobre 2020 pour un troisième mandat. Une annonce bien accueillie aussi bien par des législateurs que la jeunesse, notamment celle proche de Guillaume Soro. a ce propos, l’on se souvient qu’un des leaders politiques ivoiriens suggérait il y a peu le nécessité pour certains de ses collègues à passer la main à la jeunesse, en lorgnant notamment sur la génération Soro et Blé Goudé qui charrie bien d’espoirs et surtout comprend mieux les attentes et exigences de la jeunesse ivoirienne entendue comme la frange la plus importante de la population de ce pays.

Au demeurant, cette décision qui vient à point nommé alors qu’on en était à supputer sur le manœuvres restrictives du pouvoir à l’encontre de certaines candidatures, en l’occurrence celles de Laurent Gbagbo et Guillaume Soro, il a indubitablement pris à revers leurs partisans qui semblaient désormais assujettir les candidatures des leurs à une exorcisation préalable de la scène politique ivoirienne dans un double élan de pardon et d’armistice afin d’y consolider le réconciliation nationale plutôt balbutiante au sortir d’une longue crise politique postélectorale qui fit des milliers de morts et que les Ivoiriens n’aimeraient pas revivre. Toutes choses du reste entérinées par leurs réactions.


Réactions disparates


Annoncé au moment où on attendait plutôt sa déclaration de candidature, le retrait d’Alassane Ouattara pour sa propre succession crée un précédent, en ce sens que celui-ci induit une redistribution des cartes pour les candidats déclarés délestés à l’occasion d’un adversaire sérieux à même d’influencer significativement l’électorat, voire le processus tout entier fort de sa posture de Chef de l’exécutif ivoirien. Et les réactions qui s’en sont suivies en disent long.


Je pense que c’est une bonne décision parce que le président est sage. Il a beaucoup réfléchi avant de prendre cette décision. Voilà, vous savez en Afrique, très souvent quand on parle de 3e mandat, cela envoie des troubles. Donc le président a réfléchi. Le Président aussi a des conseillers, donc si aujourd’hui il vient devant la nation et puis il tient ses propos, je pense qu’il sait ce qu’il a fait”, déclare Jean-Luc Kouassi Koffi, étudiant.

Je trouve que c’est une bonne idée. C’est une bonne initiative de sa part parce qu’il a vraiment beaucoup fait pour la Côte d’Ivoire. Il a construit des routes et tout. Nous tous nous le savons et je pense qu’il est temps pour lui de laisser la place à la nouvelle génération”, lance Oumar Diabaté.


«Je trouve que c’est une bonne idée. C’est une bonne initiative de sa part parce qu’il a vraiment beaucoup fait pour la Côte d’Ivoire», clame Ibrahim Koné.


Au total, l‘élection présidentielle d’octobre s’annonce comme un défi majeur pour ce pays d’Afrique de l’Ouest après que son scrutin de 2010 se soit terminé par des violences entre rivaux politiques qui ont fait plus de 3 000 morts.

originale.png
Votre montre connecté sur aurabais.com
reparation_cuir auarabais
aurabais
support téléphone

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© CamerInfos.net 2019