reparation cuir au rabais
reparation cuir
Bluetooth voiture
Chargeur sans fil

PR NKOU NVONDO À ATANGA NJI «IL FAUT QUE ÇA S'ARRÊTE… LE MRC EST DANS SON RÔLE »

Paul Atanga Ni a interdit les manifestations publiques sur l’ensemble du pays pour une durée indéterminée. Mais, le MRC reste déterminé à faire descendre les camerounais dans la rue.



Le parti de Maurce Kamto appelle aux giga manifestations à partir du 22 septembre. Objectif : balayer le régime de Paul Biya.

Face donc à la persistance de la menace de manifestations publiques de l’opposition, Paul Atanga Nji, le ministre de l’Administration territoriale (Minat), a brandi hier lundi de nouvelles menaces.


Le chef de la territoriale a rappelé aux gouverneurs des régions sa mise en garde lancée aux « politiciens sans scrupules en quête de notoriété.» Il a demandé aux gouverneurs des régions du Littoral, Centre, et Ouest, de rester ferme et de procéder « sans complaisance » ni faiblesse à l’interpellation des contrevenants.


En outre, il leur a demandé d’ordonner la garde à vue administrative de ceux qui participeront aux manifestations publiques « non autorisées. ».


Réagissant sur actualité, le Pr Nkou Nvondo s’est mon clair : « Atanga Nji qui interdit les marchés, porte une atteinte grave à la démocratie et aux libertés humaines. C'est une gouvernance à la chicotte, ce qui est inacceptable. On semble nous dire que si nous allons dans la rue pour marcher, on va tirer sur nous et l'issue sera l mort. Marcher n'est pas une insurrection. Il faut que ça s'arrête », a déclaré d’un ton ferme ce matin sur la matinale d’ABK le Pr Nkou Nvondo, enseignant de Droit à l’université de Ngaoundéré.


Pour ce juriste, le MRC est dans son rôle. « Un parti d'opposition a pour rôle de s'opposer. Il a le droit de s'exprimer et les marches font partie des moyens constitutionnels mis en place par loi », a rappelé le commandant opérationnel du parti Univers.


Au sujet des élections régionales prévues pour le 6 decembre prochain, le Pr Nkou Nvondo a expliqué pourquoi son parti a opté pour le boycott. « Les jeux sont déjà joués pour ces régionales. Les conseillers municipaux et même les chefs traditionnels sont déjà de fait membre du parti au pouvoir et vous voulez que le parti Univers aille jouer à ce jeu? C'est de la plaisanterie », a balancé l'universitaire sur les ondes de la radio éméttant depuis Douala.



originale.png
Votre montre connecté sur aurabais.com
reparation_cuir auarabais
aurabais
support téléphone

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© CamerInfos.net 2019