top of page

PREMIER LEAGUE - MANCHESTER UNITED - ARSENAL : UN CRISTIANO RONALDO RECORD OFFRE LA VICTOIRE À MU

PREMIER LEAGUE - Les 800 et 801e buts de la carrière de Cristiano Ronaldo ont permis à Manchester United de battre Arsenal ce jeudi soir pour le compte de la 14e journée de championnat. Les Red Devils ont pourtant été menés par des Gunners bien dans leur match mais le talent de CR7 a encore fait la différence. United revient à la 7e place, à deux points de son adversaire du soir (5e).


Un choc enlevé et Manchester United se remet à l'endroit. Incapables de gagner depuis le 30 octobre dernier sur la pelouse de Tottenham, les Red Devils ont dominé Arsenal pour remporter un match longtemps indécis jeudi soir, à Old Trafford (3-2). La formation de Michael Carrick, qui disputait son dernier match sur le banc mancunien avant la prise de commandes de Ralf Rangnick, a notamment profité d'un doublé de Cristiano Ronaldo, auteur de ses 800e et 801e buts en carrière. United revient à deux petits points de sa victime du soir, et trois longueurs du top 4.


Un succès à Villarreal, un nul à Chelsea, et enfin une première victoire à Old Trafford après quatre matches de rang sans gagner sur sa pelouse : Manchester United a retrouvé des couleurs pendant l'intérim de Michael Carrick, qui laissera sa place à Ralf Rangnick dès ce week-end. Mais il y a bien une habitude qui n'a pas bougé depuis le départ d'Ole Gunnar Solskjaer : celle de se reposer sur l'homme providentiel, que l'on n'a presque plus besoin de nommer.


Auteur de ses 800e et 801e buts en carrière, Cristiano Ronaldo a donné une première fois l'avantage aux siens, sur un centre parfait de Marcus Rashford (2-1, 52e). Puis il leur a offert la victoire sur penalty, après une faute de Martin Odegaard sur Fred (3-2, 70e). Un Odegaard qui avait pourtant égalisé pour les Gunners quelques minutes plus tôt, profitant d'un centre de Gabriel Martinelli dans un copier-coller du premier but de Ronaldo (2-2, 54e). Vingt-cinq minutes de folie au retour des vestiaires, alors que United n'avait marqué qu'une seule fois sur ses quatre derniers matches de championnat à domicile, et qu'Arsenal n'avait trouvé le chemin des filets qu'à trois reprises à l'extérieur cette saison.

UN BUT POLÉMIQUE POUR OUVRIR LE BAL

Mais le premier acte fut lui aussi équilibré et agréable à suivre. Rythmée d'entrée, cette rencontre a basculé sur une ouverture du score pour le moins surprenante : une frappe d'Emile Smith Rowe des 20 mètres pendant que David De Gea, touché par son propre coéquipier Fred sur le corner, était à terre (0-1, 13e). Une polémique qui désenflera vite vu le résultat final. Et que Bruno Fernandes avait commencé à faire oublier en égalisant juste avant le retour des vestiaires, bien servi par… Fred, décidément omniprésent (1-1, 44e).


Pour les Gunners, qui avaient remporté quatre de leurs cinq derniers matches de Premier League et pouvaient s'emparer de la quatrième place, c'est un gros coup d'arrêt. Et la confirmation d'une tendance : ils ne parviennent pas à gommer leurs difficultés face aux "gros", après des revers contre Manchester City, Chelsea et Liverpool. United, qui semblait largué, est déjà de retour dans la course à la Ligue des champions. C'est une évidence mais il est toujours bon de le rappeler : cette saison est loin d'être terminée.

0 commentaire

Kommentare


originale.png
Newsletter: Déjà 3'000 inscrits!
Recevez chaque jour par email, les actus Camerinfos à ne pas manquer!
bottom of page