reparation cuir au rabais
reparation cuir
Bluetooth voiture
Chargeur sans fil

Révélations de Macron : Manifestations anti Macron à l’ambassade de France au Cameroun

Depuis les premières heures de ce lundi matin, un groupuscule de camerounais ont pris d’assaut l’entrée des services de l’ambassade de France à Yaoundé. Ils disent venir manifester pour la non-ingérence et pour le respect des institutions et de celui qui les incarne.


Quartier Olezoa ce lundi matin, les populations de la zone sont réveillées par un immense vacarme. Des cris, des chants accompagnés par une fanfare. C’est alors qu’on aperçoit une centaine de jeune citoyens arrivant en cortège du carrefour de la station-service d’Olezoa en allant vers l’ambassade du Cameroun. Très rapidement on se rend compte qu’il s’agit d’une manifestation publique à la faveur du Président Paul BIYA. Ses effigies sont presque partout. Les jeunes dont la grande majorité ressemblent à des enfants de la rue (vêtements débraillés, la mine et l’apparence bohème, à peine chaussé…). Ceux-ci clament, « Paul BIYA, notre président ». Le cortège avance vers l’entrée de l’ambassade et se stationne.



A notre grande surprise, il n’y a aucune interpellation policière. Pas d’escouade de police dans les parages. Mais quelques agents qui règlent la circulation et facilite visiblement la progression des marcheurs. Nous allons apprendre quelques minutes plus tard qu’il n’y a pas eu besoin de déclaration de manifestation publique. Et cela se comprend ; Pour une manifestation à la première heure du lundi matin, aucun service administratif n’était déjà ouvert pour enregistrer – examiner puis délivrer un récépissé de déclaration de manifestation publique.



Une fois, devant l’ambassade, ces marcheurs du lundi matin vont entonner l’hymne national du Cameroun et se fendre en déclarations à l’endroit de la République française. On entendra dire « le Cameroun n’est pas un quartier de la France ». Mais aussi, les banderoles à la gloire de l’armée camerounaise, célébrant son professionnalisme, sa loyauté et son intégrité ; des banderoles au contenu subversif du genre « Grand pays, pourquoi portes-tu atteinte à mon futur en permettant le financement du terrorisme dans mon pays. » Une accusation à peine voilée à l’endroit de la France et de ses dirigeants. Selon les marcheurs de ce matin, la France financerait le terrorisme au Cameroun.



Nous avons pu joindre un employé de l’ambassade qui nous a rassuré que les services se passaient plutôt bien. Et qu’il n’y avait pas à se déranger. D'un autre côté, nous nous interrogeons sur le bien-fondé d’une telle marche un lundi matin. Il apparaît donc clairement que les hommes et femmes qui y sont venus n’ont pas d’emploi. Et les enfants qu’on a pu y voir ne sont pas scolarisés. Toutes choses qui renforceraient l’idée d’une orchestration de personnalités proche du pouvoir tapis dans l’ombre qui essayeraient de passer un message subliminal à Mr Macron.

originale.png
Votre montre connecté sur aurabais.com
reparation_cuir auarabais
aurabais
support téléphone

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© CamerInfos.net 2019