top of page

Ragnimwendé Eldaa Koama : Nouveau sommet Afrique-France

Son intervention passionnée lors du Nouveau sommet Afrique-France a fait le tour de la Toile. Ragnimwendé Eldaa Koama faisait, le 8 octobre dernier à Montpellier, partie des onze pépites qui ont tenu une plénière avec le président français Emmanuel Macron et elle n’est pas passée inaperçue.


L’ingénieure a interpellé le chef d’Etat sur l’aide au développement. Dans un entretien accordé à la BBC, l’entrepreneure burkinabè a étayé sa vision des relations entre l’Afrique et la France.

“Sachez que l’Afrique se développera par elle-même, par le potentiel local et solide de la diaspora, et certainement dans l’interdépendance avec les autres nations de la planète. Mais surtout à travers des collaborations saines, transparentes, constructives.”, déclarait-elle vendredi dernier dans son vibrant discours.


Interrogée par le média britannique sur sa participation au sommet, elle a déclaré : “On était à un débat non-équilibré en termes de pouvoir de décision. On reste toujours en face d'un président qui peut faire des choix et nous en face une société civile qui partage nos convictions. C'est vrai que ça peut donner un aperçu de ce qui se passe réellement dans la vie du citoyen lambda parce que c'est comme cela qu'on s'est exprimé en disant quel que soit ce qui est décidé entre les chefs d'Etats, c'est nous qui le subissons au quotidien et donc on vous porte votre voix.”


Et la Burkinabè de poursuivre :”Après ce n'est pas ce qui va changer drastiquement les relations entre l'Afrique et la France, il faudra que nos chefs d'État puissent porter aussi cette envie d'indépendance réelle pour que les relations changent.”

Evoquant son bilan du sommet, elle déclare : “Je ne repose pas mes attentes à cent pour cent sur le président français, non. Je m'attends à ce que nous ici, particulièrement au Burkina, on puisse être plus concret sur le terrain, après si le président français décide de faire quelque chose de ses conclusions pas de soucis, mais on ne l'attendra pas pour nous réveiller et réaliser ce que l'on a décidé.”

0 commentaire

Comments


originale.png
Newsletter: Déjà 3'000 inscrits!
Recevez chaque jour par email, les actus Camerinfos à ne pas manquer!
bottom of page