top of page

SERIE A - LA JUVENTUS BAT SASSUOLO ET S'ACCROCHE DANS LA COURSE À LA LIGUE DES CHAMPIONS

SERIE A - La Juventus ne rompt pas. Ce mercredi soir, la Vieille Dame s'est imposée sur la pelouse de Sassuolo (1-3) dans le cadre de la 36e journée. Avec ce succès, acquis grâce à des buts de Rabiot, Ronaldo et Dybala, les Turinois restent dans la course à la Ligue des champions. Les hommes d'Andrea Pirlo sont cinquièmes, à trois points du Milan et de l'Atalanta, respectivement 2e et 3e.

La Juventus n’a pas dit son dernier mot. Les Bianconeri ont fait preuve d’application et de sérieux pour disposer de Sassuolo au Mapei Stadium ce mercredi (1-3). Dans une rencontre vitale pour la qualification à la prochaine campagne de C1, les coéquipiers de Ronaldo, auteur du deuxième but Turinois, ont embrassé la pression et répondu présents. Rabiot a parfaitement lancé les siens (28e) en première période avant que Dybala ne scelle la marque pour la Vieille Dame (66e). Séduisant mais inefficace, Sassuolo a réduit le score par l’intermédiaire de Raspadori (59e). Au classement, la Juve est toujours 5e mais encore en vie.


La soirée ne démarrait pourtant pas sous les meilleurs auspices côté Turinois. Chahutés en début de semaine par Gabriele Gravina (le président de la Fédération italienne de football) qui a confirmé l’exclusion de l’institution piémontaise en cas de non-retrait du projet de la Super Ligue, les hommes d’Andrea Pirlo avaient encore en mémoire l’humiliation subie à l’Allianz Stadium face à l’AC Milan (0-3). Changement de décor, changement de visage donc pour une Vieille Dame subitement revigorée, solidaire et agressive, à l’image d’un Cristiano Ronaldo hyperactif balle au pied.


Les Bianconeri n’étaient néanmoins pas loin de la douche froide, la faute à un Bonucci en retard sur Raspadori (15e). Monsieur Giacomelli n’a pas bronché et a sifflé penalty pour les locaux. Inoxydable, Buffon a repoussé la tentative de Berardi (16e) et le vétéran italien s'est offert à 43 ans un nouveau record, un de plus.


100E BUT SOUS LE MAILLOT DE LA JUVE POUR RONALDO ET DYBALA


Ne dérogeant pas à leur philosophie de jeu court et patient, les hommes de Roberto De Zerbi ont subi de plein fouet l’opposition de style proposée par les Turinois. Rabiot, d’une frappe limpide à ras de terre (28e), a coupé l’élan de Neroverdi tissant leur toile autour de la surface piémontaise. Rabiot, encore lui, s’est illustré une nouvelle fois en servant Ronaldo à l’entrée de la surface sur une transition rapide. Deux appuis pour se déjouer de Marlon, un ballon déposé dans le petit filet (45e), et Ronaldo a atteint le cap symbolique des 100 réalisations inscrites sous le maillot de la Juve.


Un chiffre symbolique également atteint par Dybala, aligné aux côtés du quintuple Ballon d'Or en attaque à la place de Morata. "La Joya", d’un subtil ballon piqué à la conclusion d’un beau mouvement à trois initié par Rabiot et prolongé par Kulusevski, s’est chargé de mettre la Vieille Dame à l’abri.

Sans jamais renier son identité, Sassuolo a su se créer les occasions pour faire fléchir les Piémontais. Mais Raspadori (27e), Traorè (32e) ou encore Boga (34e) ont péché dans la finition. Il a fallu attendre un magnifique mouvement collectif dans l’intervalle pour voir Raspadori faire trembler les filets de Buffon (59e), après une combinaison en une touche avec Locatelli.


L’étreinte du pressing haut des joueurs de Roberto De Zerbi s’est finalement étiolée en seconde période malgré quelques alertes sur le but des Bianconeri (49e, 65e).

Mais la Vieille Dame n’avait pas le droit à l’erreur sous peine de dire adieu à son précieux sésame européen. Ronaldo, qui a également touché le poteau (78e) après un festival devant Chiriches, en était bien conscient. Le Portugais n'est pas encore décidé à abandonner sa piste aux étoiles.



0 commentaire

Comments


originale.png
Newsletter: Déjà 3'000 inscrits!
Recevez chaque jour par email, les actus Camerinfos à ne pas manquer!
bottom of page