top of page

Un Camerounais ASSASSINE SON EX- ÉPOUSE DEVANT LEURS ENFANTS AU CANADA

Gisèle Itale Betondi âgée de 29 ans et mère de 3 enfants dont le dernier juste 2 mois et demi à été poignardé Jeudi par son ex mari de 50 ans lui aussi camerounais, connu par les milieux policiers le quinquagénaire a fait auparavant l’objet d’accusations de violence conjugale et la justice lui a interdit de s’approcher de son ex-conjointe ni d’entrer en communication avec elle.


Le crime d’une rare violence, s’est produit peu avant 9 h dans le stationnement d’un immeuble résidentiel de la rue des Oblats. Alors que la victime Gisèle Itale Betondi s’affairait à installer ses enfants à bord de son véhicule, l’assaillant a surgi pour lui assener plusieurs coups de poignard, avant de


Une des amies de la victime témoigne : «On savait que son mari était violent, il tapait sur elle! On priait tout le temps on était à la même église. Il était vraiment violent. Elle a dû s’enfuir. La travailleuse sociale était là la dernière fois pour les enfants», relate la proche de la victime.

La jeune femme aurait pris les moyens pour s’en sortir : elle aurait quitté son conjoint violent et habitait avec la mère de l’une de ses amies qui l’a l’aidée.


Elle avait porté plainte à la police à plus d’une reprise, quitté le foyer familial avec ses enfants pour aller vivre chez une amie, et contacté la travailleuse sociale de son CLSC.

Malgré tous ces gestes, Hosea Puhya aurait retrouvé son épouse pour la poignarder à mort devant ses trois enfants, âgés de 2 mois, 1 an et 4 ans, qui venaient d’être installés dans la voiture pour conduire les deux plus vieux à la garderie, selon nos sources policières.


D’après nos informations, le suspect aurait attendu que sa conjointe se dirige vers sa voiture stationnée pour la prendre par surprise.

«C’est son mari qui l’avait parrainée pour qu’elle puisse venir habiter au Canada. Ils sont tous les deux originaires du Cameroun. Dès qu’elle est arrivée, il a commencé à être violent. C’était quelqu’un qui frappait constamment sur elle》, a partagé Daniela Gangangte, une proche de la victime qui a été témoin de la scène.


Daniela Gangangte, une proche de la victime, affirme qu’elle a fait tout ce qu’on lui conseillait de faire pour quitter le conjoint violent. Malgré cela, l’irréparable .

En quelques instants, l’ex-conjoint a pris la fuite, laissant la victime gravement blessée au sol. Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) l’a finalement arrêté.

0 commentaire

Comments


originale.png
Newsletter: Déjà 3'000 inscrits!
Recevez chaque jour par email, les actus Camerinfos à ne pas manquer!
bottom of page