top of page

Un jeune Américain condamné à la prison à vie pour une tuerie raciste à Buffalo

Le suprémaciste blanc Payton Gendron, qui avait assassiné dix personnes noires dans un supermarché de Buffalo, aux Etats-Unis, le 14 mai 2022, a été condamné à une peine de réclusion à perpétuité incompressible ce mercredi.


Un jeune suprémaciste blanc qui a tué dix personnes noires en mai dans un supermarché à Buffalo, dans le nord des Etats-Unis, a été condamné ce mercredi à une peine incompressible de prison à vie.

"Il n'y a pas de place pour vous ni pour votre idéologie imbécile, haineuse et malfaisante dans une société civilisée", a dit la juge Susan Eagan à Payton Gendron, 19 ans. "Vous ne verrez plus jamais la lumière du jour comme un homme libre." En novembre, celui-ci avait plaidé coupable de meurtres racistes et acte de terrorisme devant la justice de l'Etat de New York.


Pris à partie par la soeur d'une victime


Lors de l'audience de ce mercredi, Payton Gendron a dû être escorté en dehors du tribunal quand un homme s'est jeté vers lui. "J'ai envie de vous étrangler", venait de lancer en criant, Barbara Massey Mapps, dont la soeur Katherine a été fauchée par ses balles.

"Je comprends l'émotion, je comprends la colère, mais ça ne peut pas avoir lieu dans le tribunal", a commenté la juge Susan Eagan après une courte interruption d'audience. "Nous valons mieux que ça!"


Dans une courte intervention, Payton Gendron a assuré être "désolé pour la douleur" qu'il a causée. "Je ne peux pas dire à quel point je regrette toutes les décisions qui m'ont conduit à faire une chose terrible le 14 mai, quand j'ai tiré et tué des gens juste parce qu'ils étaient noirs." "Je croyais à des choses lues en ligne et j'ai agi par haine raciste", "je ne veux pas être une source d'inspiration pour qui que ce soit", a-t-il ajouté.


Des mois de préparatifs avant la tuerie


Le 14 mai, après des mois de préparatifs, Payton Gendron s'était rendu dans un supermarché de Buffalo en tenue de combat, armé d'un fusil semi-automatique de type AR-15 et d'une caméra diffusant ses actes en direct sur internet. Il avait progressé méthodiquement sur le parking puis dans le magasin, tirant sur les clients et les employés, laissant dix morts, âgés de 32 à 86 ans, et trois blessés derrière lui.


Dans ses messages et un manifeste raciste, suprémaciste et complotiste qui lui a été attribué, Payton Gendron avait écrit plusieurs mois avant le massacre qu'il voulait tuer des personnes noires et qu'il visait un quartier pauvre et isolé de Buffalo en raison de sa forte proportion d'Afro-Américains. Il avait aussi effectué un voyage de reconnaissance avant la tuerie à Buffalo, à 300 km au nord de son domicile.



0 commentaire

Commentaires


originale.png
Newsletter: Déjà 3'000 inscrits!
Recevez chaque jour par email, les actus Camerinfos à ne pas manquer!
bottom of page