top of page

UN PRÉFET DANS L’EXTRÊME NORD SE SUCRE SUR LE DOS DU CORONAVIRUS

Mr Mekondane Obounou préfet du Logone et Chari n'a jamais raté une occasion de se remplir à tous les coups ses poches par l'argent arnaqué aux contribuables ou commerçants véreux au mépris des lois et règlements.



Ce préfet véreux après avoir tenu secrètement dès réunions en compagnie de son bras droit le commissaire spécial Mr NAGASSOU Gilbert avec certains transitaires et commençants tchadiens à qui il les ont exigé et obtenu une caution privée de cinquante millions (50000000) Fcfa non remboursable laquelle a été partagée entre lui et son spécial.



l'autorité administrative leur a accordé une autorisation spéciale verbale à chaque fois de faire entrer leur véhicule en provenance du Nigeria et à destination du Cameroun (Kousseri) Ou en transit pour le Tchad (Djamena) à partir de 4h du matin au pont El Beit à Fotokol (frontière Cameroun Nigeria) tout en lui versant par camion de marchandises respectivement cent mille (100000) Fcfa et cinquante mille (50000) Fcfa pour son spécial soit une hausse de cinquante mille (50000) FIFA et de vingt mille (20000) Fcfa de ce qu'ils perçoivent en temps normal.

L'autorité administrative a réussi à son deuxième coup après avoir promi à ces commerçants de transmettre les instructions au sous préfet de Fotokol et de mettre la pression sous les forces de maintien de l'ordre pour libérer la frontière.


Rappelons en passant que tous ces camions Nigerians versent une somme de cinquante mille (50000) Fcfa au BGFT (Kousseri) laquelle somme est aussi partagée mensuellement entre le préfet, Le spécial et certaines personnes travaillant pour cette structure soit trente mille (30000) Fcfa pour le préfet, dix mille (10000) FIFA pour le spécial et vingt mille (20000) Fcfa pour les employés de ladite structure.


Mekondane Obounou qui ne se soucis pas de la santé de la population n'ignore pas que tous les occupants qui transportent ces camions marchandises en provenance de Lagos au Nigeria d'où sévi la pandémie du corona virus et que toute la population de ladite ville est actuellement confinée.


Depuis là fermeture des frontières dans la nuit du 18 au 19 avril 2020 un convoi de cinquante (50) camions nigerians transportant des marchandises est entré au Cameroun par le pont El Beit à Fotokol ceci pour la deuxième fois. Il est actuellement stationné en pleine ville de Fotokol en attendant les formalités douanieres. Par contre toutes les autres frontières camerounaises restent fermées à ce jour fermées”.


Ainsi va la République

Pour toute information confidentielle que vous souhaitez rendre publique. Écrivez à l’adresse WhatsApp: 00 44 7404793575


BORIS BERTOLT

0 commentaire

Comments


originale.png
Newsletter: Déjà 3'000 inscrits!
Recevez chaque jour par email, les actus Camerinfos à ne pas manquer!
bottom of page