Gaine amincissante au rabais
Votre masque à petit prix sur masquemali

CÉLESTIN DJAMEN CONTRE CALIBRI CALIBRO ET EMMANUEL MACRON

Par Célestin DJAMEN,

Il y a quelques semaines, j’interpellais la conscience de mes compatriotes sur le syndrome du bon nègre apprivoisé. Nous y sommes en plein.


Camerounais a cru devoir se tourner vers le maître blanc, non pas Yankee cette fois, mais « gaulois » pour exiger la solution aux problèmes du Cameroun et plus prosaïquement la libération des prisonniers politiques en particulier. Quelle infamie !!


L’homme africain du XXI eme s risque de ne pas entrer dans l’Histoire. Comment 60 ans après les indépendances frelatées, des Africains qui plus est, des jeunes africains, peuvent-ils se livrer dans la gueule du côlon pour libérer leur nation ?


A quoi aurait servi les luttes nationalistes anti-impérialistes ? A quoi auraient servi le sacrifice de nos héros pour la construction d’une conscience panafricaine ? A quoi aura servi les combats de la Diaspora panafricaine depuis les Congrès de Manchester, de Paris au début du Xxe s avec les Aimé Césaire, les Marcus Garvey, les Williams Dubois, les Mario de Andrade ou encore Senghor…etc?



Retomber dans l’éternel recommencent est proprement pénible à supporter.

Chers frères et sœurs, chers compatriotes le moment est venu pour le monde Noir, le monde africain en particulier et singulièrement notre cher pays le Cameroun, de nous réapproprier notre destin et donc notre avenir.


Non, malgré la dictature que nous subissons depuis près de 40 ans, Macron n’est pas le Président du Cameroun, Non Macron n’est pas le ministre de la Justice du Cameroun, Non Macron n’est pas le Secrétaire d’État aux prisons, non Macron n’est pas le Gouverneur Général de l’A.O.F (Afrique Équatoriale Française) comme au bon vieux temps de la Colonie.

D’où vient-il donc qu’un jeune Nègre du XXIe, sensé être doté de toutes ses facultés, daigne ignorer ses compatriotes de l’intérieur comme force d’appui où partenaires du changement pour se jeter dans la gueule du loup néocolonial ?


Dans combien de décennies ou de siècles l’Homme africain prendra t-il conscience QU’IL PEUT…sans l’aide du « bon Samaritain » blanc ?.


Quelle dignité a-t-on à attendre tout des autres ?

Listes, fidèles à leurs vielles traditions de prédation et de domination ne viendront JAMAIS à notre « secours » pour nos beaux yeux, sans contrepartie.

Offririez-vous des bijoux précieux à votre fiancée pour qu’elle chutasse dans les bras d’un autre ? C’est tout de même peu probable pour ne pas dire inconcevable.

De la même manière nous devons savoir qu’entre États il n’y a ni amour, ni amitié ni même sensiblerie, il n’y a que des intérêts.



Le complexe d’infériorité est une boule puante mortifère car il dépossède sa victime de toute personnalité, de toute dignité et handicape finalement son propre épanouissement.

Nous Camerounais, devons tout faire pour obtenir la libération du grand PATRIOTE Mamadou MOTA et de tous les détenus politiques injustement embastillés par la Satrapie de Yaoundé.

Or ce que nous avons vu au Salon de l’Agriculture de Paris, malgré les hourras désespérés et désespérants des applaudisseurs émotifs, est tout simplement DRAMATIQUE.

On a vu un nègre mentalement sous-développé, quémandant avec beaucoup de sérieux et d’emphase l’intervention du Maître blanc, visiblement véritable Président du Cameroun, visiblement Ministre de la Justice Garde des « Sots ».


On a vu l’expression du bon Nègre dépersonnalisé victime du syndrome de Stockholm.

J’ignorais jusqu’à quel point l’esclavage et la colonisation avaient laissé de profondes séquelles chez l’Africain, créant des mentalités de gueux et de personnes dépendantes. N’y a t-il pas urgence à sauver l’Homme africain ? L’Africain doit sortir de l’euphorie béate, il doit sortir de la stupide logique des émotions pour embrasser celle des bâtisseurs, s’imprégner du réalisme et se débarrasser de sa puérile naïveté.



Le salut de l’Afrique ne passera pas par la France, la libération du Cameroun ne passera pas par Macron tout simplement parce que les problèmes du Cameroun sont posés par les Camerounaise, les solutions ne peuvent par conséquent et exclusivement être que camerounaises. Diaspora et forces démocratiques de l’intérieur, nous ferions des merveilles !


Diaspora et Macron, nous dégusterions pour très longtemps le néo-colonialisme.


A défaut, réclamons OFFICIELLEMENT la recolonisation ou crevons !!

4 vues
originale.png
Copie de Bleu et Orange Illustré Sensibi
Gaine amincissante
Gaine AuRabais

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© CamerInfos.net 2019