reparation cuir au rabais
reparation cuir
Bluetooth voiture
Chargeur sans fil

Racisme dans le Football : Moussa Marega revient sur sa sortie à Guimaraes

L'attaquant du FC Porto a reparlé de l'attitude honteuse des supporters de Guimaraes au micro de RMC : « Je me suis senti comme une merde »

Excédé, en colère, pas calmé par ses coéquipiers ni par les mots de son entraîneur Sergio Conceiçao, l’International Malien a quitté le terrain à la 71ème  minute, sous la bronca du stade de Guimaraes, à la suite de cris racistes à son encontre.



« Je voudrais juste dire à ces idiots qui viennent au stade pour lancer des cris racistes : allez vous faire foutre. Et je remercie également les arbitres de ne pas m'avoir protégé et de m'avoir donné un carton jaune parce que je défends ma couleur de peau. J'espère que je ne vous reverrai plus jamais sur un terrain de football ! Vous êtes une honte »  a t- il écrit Dimanche soir, sur son compte Instagram, avec des émoticônes représentant des doigts d'honneur.


Pour Sergio Conceiçao, « C’est une honte » : Nous sommes complètement indignés par ce qu'il s'est passé. On sait la passion qui existe au Vitória et je pense que la plupart des fans ne se reconnaissent pas dans l'attitude de certaines personnes… ».


Le retour en famille lui a redonné le sourire


L’attaquant malien du FC Porto n’a pas eu un mot plus haut que l’autre au micro de RMC, 24h après avoir quitté furieux la pelouse de Guimaraes pour protester contre les insultes racistes d’une large partie du public.


« Ça va mieux, hier c’était beaucoup plus difficile. Je me suis vraiment senti comme une merde, c’était vraiment une grosse humiliation pour moi, ça m’a vraiment touché. Mais à partir du moment où je suis rentré chez moi et j’ai vu mon fils ça m’a redonné le sourire. Et avec tous les messages de soutien que j’ai reçus, ça donne vraiment une force incroyable », a commenté l’ancien joueur d’Amiens, avant de s’étonner du comportement de certains supporters qu’il a pourtant gâté le temps d’une saison en prêt   il y a trois ans.



« C’est ça qui me choque le plus, c’est que ça arrive à Guimaraes. J’ai toujours respecté le club et les supporters, j’ai mis 14 ou 15 buts avec eux, on finit quatrièmes et on qualifie le club pour la Ligue Europa, je pense que j’avais tout fait dans ce club-là. La première fois que j’y suis retourné, j’ai mis un doublé et j’ai fêté aucun de mes buts, à chaque fin de match j’allais les applaudir. Je les respecte totalement. Je ne savais pas qu’il y avait des imbéciles comme ça dans les tribunes ».


Il y en a un peu partout, hélas.




3 vues
originale.png
Votre montre connecté sur aurabais.com
reparation_cuir auarabais
aurabais
support téléphone

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© CamerInfos.net 2019