top of page

Cameroun - Politique : Maurice Kamto « je ne vous trahirai pas »

Le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun dénonce par ailleurs les manœuvres du Rdpc, question de faire des fraudes lors des élections prochaines.



Dans une annonce ce mardi, Maurice Kamto, critique une manœuvre du Rdpc qui vise à faire des fraudes lors des prochaines échéances électorales dans notre pays. « Ainsi, derrière cette annonce irréaliste et incongrue du RDPC, selon laquelle il comptabiliserait quatre millions de militants encartés, se profile un véritable coup d’État électoral pour lequel Elecam prépare l’opinion par une minoration volontaire du vrai nombre des inscrits sur les listes électorales », regrette Maurice Kamto.


« Qu’il soit clair pour le Rdpc et ses soutiens, le MRC et le peuple du changement ne toléreront aucune fraude dans aucun scrutin à venir dans notre pays. La spoliation dont le peuple Camerounais a été victime lors du scrutin présidentiel historique d’octobre 2018 ne se reproduira pas sans de graves conséquences pour le régime. C’est pour conjurer de telles conséquences que le MRC a travaillé d’arrache-pied avec plusieurs autres partis politiques et organisations de la société civile, afin de présenter au peuple camerounais puis de proposer au Gouvernement un projet de texte d’amendements pour une réforme consensuelle du Code Electoral à travers une loi de révision », averti le président du Mrc.


RDPC


« J’appelle les militants, sympathisants de notre parti et l’ensemble du peuple du changement dans la paix et par les urnes à rester vigilants. Je les appelle à se tenir prêts pour barrer la voie au coup d’État électoral en préparation, à partir du nombre fantasmé des adhérents fictifs du RDPC. Que ceux qui espèrent conserver le pouvoir par des moyens et des méthodes non démocratiques renoncent dès à présent à leur funeste dessein, car ils trouveront sur leur chemin un Peuple camerounais déterminé », poursuit Maurice Kamto avant de faire une promesse aux camerounais.


« Si, pour le malheur de notre pays, un tel coup de force venait à être tenté, je serai aux côtés de notre Peuple pour ce combat vital pour le devenir de la Nation. Car, de l’issue de cet ultime combat dépendrait assurément notre avenir commun. Je ne vous trahirai pas », conclut-il.

0 commentaire

Comments


originale.png
Newsletter: Déjà 3'000 inscrits!
Recevez chaque jour par email, les actus Camerinfos à ne pas manquer!
bottom of page