Gaine amincissante au rabais

"Des mesures de voyous" : Nicolas Sarkozy pas épargné par Jean-Michel Aphatie

Ce lundi 23 novembre, Nicolas Sarkozy comparaît devant le tribunal correctionnel de Paris pour l’affaire des “écoutes”, également connue sous le nom “affaire Bismuth”.



L’ex-président de la République est jugé pour “corruption”, “trafic d’influence” et “violation du secret professionnel”. Sur le plateau de LCI, ce même jour, Eric Brunet et ses invités se sont interrogés : “Les juges s’acharnent-ils ?”Le journaliste Jean-Michel Aphatie n’éprouve aucune compassion à l’égard de l’ancien chef de l’État. “Si Nicolas Sarkozy veut dissiper nos soupçons, il faut qu’il soit beaucoup plus clair et transparent sur les relations qu’il a entretenues avec Mouammar Kadhafi”, a-t-il commencé. Avant d’ajouter : “Nicolas Sarkozy cache une vérité. Je ne sais pas ce qu’elle est, mais tant qu’il la cache, il en souffre.”

Jean-Michel Aphatie en a profité pour interpeler ses confrères. “Comment admettre - vous savez, Nicolas Sarkozy est très à cheval sur les principes - qu’un ancien président de la République accepte de dialoguer avec son avocat en utilisant des mesures de voyous ?”, demande l’intéressé, en précisant que la ligne téléphonique à laquelle il fait référence est la fameuse ligne ouverte au nom d’un certain "Paul Bismuth”. Si Nicolas Sarkozy “avait eu le respect, comme il dit l’avoir, des valeurs et des principes”, il aurait refusé la proposition de Thierry Herzog de “louer une fausse ligne téléphonique au nom d’un de (ses) vieux copains de classe” afin de "parler tranquille". Selon lui, l’ancien (...)

Lire la suite sur le site de GALA

0 commentaire
originale.png
Gaine amincissante
Gaine AuRabais
Newsletter: Déjà 3'000 inscrits!
Recevez chaque jour par email, les actus Camerinfos à ne pas manquer!